Économie – Social

Toulouse : le centre commercial de Compans cherche un nouveau souffle

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse lundi 26 septembre 2016 à 16:12

Une casquette en verre sera bientôt prête pour améliorer la visibilité extérieure du centre commercial de Compans.
Une casquette en verre sera bientôt prête pour améliorer la visibilité extérieure du centre commercial de Compans. © Radio France - Bénédicte Dupont

Le quartier Compans-Caffarelli, à Toulouse, a tout pour plaire aux enseignes : une zone résidentielle touffue, un quartier d'affaires, des étudiants à foison. Mais depuis 25 ans, son centre commercial peine à trouver sa clientèle. Il fait peau neuve pour une renaissance espérée, dans six mois.

Une zone de chalandise de 100.000 habitants, des entreprises ou des services publics et des écoles qui ne cessent de s'installer, un métro qui comptabilise 4 millions de passages par an (Compans est la 8ème station la plus fréquentée de Toulouse, sur 26), 37.000 voitures qui passent devant chaque jour sur le boulevard Lascrosses : c'est à se demander comment une zone commerciale peut échouer ici depuis son implantation, en décembre 1991. Et pourtant les explications, structurelles et conjoncturelles, sont multiples : des co-propriétaires qui ne s'entendaient pas avant que Pitch Promotion rachète l'affaire en 2014, un agencement alambiqué admis de tous, un look franchement déprimant, un parking dans lequel on se perdait et un métro difficilement accessible.

Ghislaine DELMOND, la maire de quartier : "On veut attirer la clientèle du centre-ville".

Ce centre commercial a déjà été rénové mais il est trop replié sur lui-même, il fallait savoir qu'il était là. Bientôt on le verra mieux. Le challenge c'est de faire venir des gens du centre-ville, avec des enseignes qui ne sont pas présentes dans le centre, comme Bricomarché et Habitat — Ghislaine Delmond, la maire de quartier

Voilà à quoi ressemblera la façade du centre commercial, depuis le boulevard Lascrosses. - Radio France
Voilà à quoi ressemblera la façade du centre commercial, depuis le boulevard Lascrosses. © Radio France - Bénédicte Dupont

Le Reflets Compans "new look" qui ouvrira en mars 2017 est sensé pallier ces principaux défauts : le métro sera accessible directement, en non plus via un labyrinthe décourageant; les 1.000 places de parking payantes bénéficieront elles aussi d'une meilleure signalétique et surtout, un nouveau look : casquette lumineuse en devanture pour en accroître la visibilité, verrière pour la lumière, des arbres pour végétaliser l'ensemble jusque là bien morose, avec notamment l'implantation d'un olivier millénaire en forme de "'C" à l'entrée dont on vante déjà l'attraction.

Les gens viennent à Compans, ils étudient ou travaillent, puis repartent chez eux. Peut-être qu'ils viennent prendre un café ou manger sur le pouce, mais pas plus. Moi, j'habite à la campagne, je viens en métro et en train, je ne suis pas là pour faire du shooping. Et puis il y a Jean-Jaurès juste à côté... — Victoria, étudiante à la fac de droit

Des loyers préférentiels pour attirer les enseignes, le promoteur en cherche encore

Aujourd'hui, les enseignes déjà présentes (Mac Donald's, Carrefour, Colombus Café) sont toujours ouvertes. Carrefour Market est avec Mac Donald's l'un des rares pionniers d'origine (Carrefour installé ici sous la marque Champion depuis 1993, Mac Do depuis le début en 1991) va même doubler sa surface, devenant la plus grande surface alimentaire du centre-ville de Toulouse. Neuf baux commerciaux ont été signés dont six nouvelles marques qui arriveront en mars : Habitat qui quitte son très coûteux emplacement rue de Metz, Bricomarché qui inaugure là son tout premier magasin en centre-ville, la salle de sports Basic Fits, les vêtements à bas coûts Mim qui font leur retour, un coiffeur (Bruno Blaujac) et le restaurateur French Burgers.

Reportage de Bénédicte Dupont sur le chantier du Reflets Compans

Nous n'avions pas l'intention de nous implanter en centre-ville , nous sommes déjà à Launaguet, Montgiscard, Ramonville, etc. Nous n'avons pas les moyens d'avoir de la surface à Toulouse. Mais le promoteur a su nous faire une offre intéressante. — Maryline Leblanc, représentante de Bricomarché.

Le centre commercial peut accueillir 25 enseignes dans ses 13.700 mètres carrés. Pour le moment, une dizaine ont signé, ce sont celles qui occupent le plus de superficie (Carrefour Market en représente à lui seul le tiers, avec Habitat et Bricomarché c'est la moitié). 30% de la surface, soit une quinzaine d'emplacements commerciaux restent à occuper.

Le centre "nouveau look" devait ouvrir fin 2016. Ce sera mars 2017. - Radio France
Le centre "nouveau look" devait ouvrir fin 2016. Ce sera mars 2017. © Radio France - Bénédicte Dupont