Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toulouse : plus de 10.000 personnes défilent contre le terrorisme

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Toulouse, France

Ce samedi entre 10.000 selon la préfecture et 16.000 personnes selon les organisateurs ont participé à la marche "contre la barbarie, les amalgames et pour la paix" dans les rues de Toulouse.

Toulouse : des milliers de manifestants défilent pour dénoncer le terrorisme
Toulouse : des milliers de manifestants défilent pour dénoncer le terrorisme © Radio France - Lola Fourmy

Ce samedi vers 15h à Toulouse, des milliers de personnes se sont lancées dans une marche pour dénoncer le terrorisme. Organisée par plusieurs syndicats (CGT, FO, UNEF, FSU ) et associations (LDH, Pas sans nous, entres autres) la marche était la première autorisée par la préfecture de Haute-Garonne après les attentats du 13 novembre. Sous haute-surveillance, 10.000 à 16.000 personnes, selon les sources, se sont rassemblées pour rendre hommages aux 130 victimes tuées dans les attentats de Paris et dénoncer le terrorisme de manière générale.

La tête du cortège de la marche pour la paix à Toulouse
La tête du cortège de la marche pour la paix à Toulouse © Radio France - Lola Fourmy

Derrière une banderole "Pour les libertés et la paix, contre la barbarie et les amalgames", il y avait des jeunes, des retraités, des familles, mais aussi des élus comme Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse ou encore Martin Malvy le président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. 

Dans la foule il y avait aussi de nombreux musulmans, des femmes voilées, tous venus dénoncer les amalgames entre islam et terrorisme.

"Cette semaine l'école de ma fille a été taguée avec  ces mots : voiles islamiques dehors! Pourtant on est aussi français que les autres!" Indhe, jeune blagnacaise

La communauté musulmane présente dans la marche pour la paix à Toulouse
La communauté musulmane présente dans la marche pour la paix à Toulouse © Radio France - Lola Fourmy

Les réfugiés syriens du quartier des  Izards étaient aussi présents, venus dire leur solidarité avec le peuple français "main dans la main". Venus dire aussi que ces attaques ce sont les mêmes que celles qu'ils subissaient en Syrie, et pour lesquelles ils ont du fuir.

Les réfugiés syriens des Izards présents par solidarité
Les réfugiés syriens des Izards présents par solidarité © Radio France - Lola Fourmy

Seul incident, des manifestants ont déploré l'interdiction de brandir des drapeaux français, et la présence de drapeaux kurdes. Ils ont dénoncé la récupération politique faite, selon eux, par certains mouvements et organisateurs. 

Une manifestation qui se voulait pourtant apolitique et pour l'unité, ce que rappelle Françoise : "Ma place est là, c'est tout. Peu importe les querelles."  Une marche qui au final  a rassemblé dix fois moins de participants dans la ville rose que celle qui avait eu lieu en janvier au lendemain des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hypercasher

Choix de la station

À venir dansDanssecondess