Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France 2020 : restaurateurs et hôteliers de Méribel craignent un rendez-vous manqué

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Initialement prévu au mois de juillet, l'arrivée et le départ de Méribel ne se feront qu'en septembre. Problème : la plupart des restaurants et hôtels terminent leur saison estivale à la fin du mois d'août.

Panneau Tour de France 2020 à Méribel (Savoie)
Panneau Tour de France 2020 à Méribel (Savoie) © Radio France - Xavier Grumeau

A l'origine, Méribel (Savoie) aurait dû accueillir le Tour de France les 15 et 16 juillet. Une arrivée prévue au sommet du Col de la Loze pour la 17e étape, un départ le lendemain pour la 18e étape depuis l'Altiport.

Mais voilà, la pandémie de Covid-19 a décalé la Grande Boucle de deux mois. Ces deux étapes savoyardes se dérouleront donc les 16 et 17 septembre prochain. Un report qui n'est pas sans conséquence. La saison estivale de la station se termine à la fin du mois d'août, certains hôtels et restaurants ne seront pas ouverts pour le Tour de France.

"Gérer du personnel, des stocks de nourriture, rallumer un établissement pour deux jours c'est compliqué. Surtout qu'il faut embaucher pour accueillir beaucoup de monde" Xavier Rosi, gérant d'un restaurant à Méribel-Mottaret

En seulement deux jours, des milliers de coureurs, organisateurs et spectateurs sont attendus dans la station de ski. Mais pour certains restaurateurs, ouvrir si peu de temps est un risque. Xavier Rosi, gérant d'un restaurant au pied des pistes de Méribel-Mottaret (Savoie), "on ne peut pas s'avancer sur les retombées économiques [...] Est-ce qu'on va avoir du monde ?"

Col de la Loze à Méribel (Savoie)
Col de la Loze à Méribel (Savoie) © Radio France - Xavier Grumeau

A l'inverse, d'autres se sont adaptés et ouvriront spécialement pour le Tour. C'est le cas de Valérie Renaut et de son établissement de spécialités savoyardes. Elle compte ouvrir son restaurant "toute la semaine du Tour pour les gens qui viendront plusieurs jours" mais sans saisonnier. "C'est compliqué d'embaucher pour quelques journées, on va tourner avec ceux qui sont sur place et avec un menu simplifié".

De nombreux hôtels fermés jusqu'en décembre

Après leur fermeture due au coronavirus, nous avons constaté que beaucoup d'hôtels ne rouvriront pas avant la prochaine saison hivernale, en décembre. Pour les autres, la majorité des réservations prévues en juillet ont été décalées en septembre pour le Tour de France. C'est principalement la clientèle étrangère et surtout américaine qui a préféré annuler ou reporter à plus tard leur venue.

"C'est certains que l'on va perdre le public qui venait avec des enfants à cause de la rentrée. Mais Méribel compte beaucoup de propriétaires, donc je pense qu'ils reviendront" Thierry Carroz, directeur du Club des Sports de Méribel

ECOUTEZ - Thierry Monin, maire de Les Allues : "Nous sommes confiants !"

Un manque de lits qui pourrait faire baisser le nombre de spectateurs. Thierry Carroz, directeur du Club des Sports de Méribel, organisateur des deux étapes, se veut réaliste. Il espère la solidarité des hôteliers pour rouvrir et répondre à la demande. Du côté de la mairie des Allues, le maire Thierry Monin se veut rassurant. Il assure que "le Tour de France est une épreuve qui attire beaucoup de monde donc évidemment nous aurons tous les fans de vélo présents".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess