Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Tour de France à Albi : la mairie affiche neuf euros de retombées pour un euro investi

-
Par , France Bleu Occitanie

Accueillir une étape du tour de France, ça coûte très cher. Mais ça rapporte aussi beaucoup répond la mairie d’Albi qui a fait le bilan financier du passage de la course les 15, 16 et 17 juillet dernier.

Le tour de France à Albi pendant 3 jours en juillet 2019.
Le tour de France à Albi pendant 3 jours en juillet 2019. © Radio France - SM

Albi, France

Est-ce qu’il fallait vraiment dépenser 500.000 euros pour accueillir le tour de France à Albi cet été ? Si certains se posent encore la question et à quelques semaines des municipales, la mairie répond. Une étude a été confiée à une étudiante en master 1 ingénierie et management des organisations sportives à Toulouse School Of Management. L'objectif de cette étude d'impact territorial a été de déterminer les retombées économiques, sociales, touristiques et médiatiques des 3 jours à Albi, pendant le mois de juillet 2019. 

Michel Franques fait le bilan économique du Tour de France.  - Radio France
Michel Franques fait le bilan économique du Tour de France. © Radio France - SM

Hôtels, restos mais aussi carburants et pressings 

Le budget de la Ville d'Albi pour l'organisation des 3 jours du passage du Tour a été de 501 899€ (300 000€ versés à ASO, 201 899€ pour la logistique et les animations gratuites proposées par la Ville d'Albi), soit 14,33€ par spectateur sur la base de 35 000 spectateurs

Dans cette étude, l’impact global de la consommation des spectateurs durant les 3 jours est de 1 548 500 € dedans il y a évidemment l’hébergement pour 584 000€,  la restauration (uniquement pour les non albigeois ) pour 424 400€. Mais il y aussi des commerces qui ont étonnant bien marché pendant le tour. C’est le cas notamment des pressings et des coiffeurs pris d’assaut par les coureurs et leur caravane. Les dépenses en carburant y sont par exemple comptabilisées à hauteur de 55.000 euros. 

200 euros en moyenne par spectateur

Un spectateur étranger aurait  consommé en moyenne selon l’étude 223,14€ sur le territoire albigeois, contre 203,13€ pour un spectateur français (hors Tarn). Et globalement l'impact économique (c’est-à-dire argent directement investi dans les commerces du Tarn) serait de 3,08€ par euro investi. 

 . - Radio France
. © Radio France - SM

Albi dans la presse et à la télé : plus de  2,7 millions 

Mais la mairie d’Albi va plus loin. Elle compte aussi l’impact médiatique. C’est-à-dire qu’elle transforme ( en se basant sur l’étude ) les retombées médiatique en terme publicitaire. En calculant que les citations ont été lues par plus de 9 millions de personnes dans la presse écrite et que le pic d’audience a été de 4,46 millions de téléspectateurs pour l'étape 10 du 15 juillet, l’étude estime que l’impact médiatique a été de  2 761 100€. 

Et c’est en cumulant cet impact médiatique et l’impact économique que la ville d’Albi estime que l'impact total est pour 1 euro investi 8,58€ de retombées.

Enfin, selon les études menées par ASO après le passage du Tour de France dans une ville , la fréquentation touristique de la ville étape augmente en moyenne de 10%. Pendant le tour de France, le site internet de l’office du tourisme a par exemple explosée avec + 198% . 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu