Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tour Eiffel : préavis de grève pour le 1er août

lundi 30 juillet 2018 à 15:30 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Une intersyndicale CGT-FO dépose un préavis de grève à la Tour Eiffel pour le 1er août 2018. Elle proteste contre la mauvaise organisation de l'accueil des visiteurs qui ont acheté leur billet par internet.

Préavis de grève à la Tour Eiffel.
Préavis de grève à la Tour Eiffel. © Radio France - Martine Bréson

Paris, France

Un préavis de grève a été déposé à la Tour Eiffel pour le 1er août 2018 par une intersyndicale CGT-FO.

A l'origine de la grogne, il y a l'organisation de l'accueil des visiteurs qui ont acheté leur billet sur internet. Ces préventes permettent de réserver un créneau horaire pour la visite. Depuis début juillet 50% des tickets (au lieu de 20%) sont ouverts à la réservation par créneau horaire et "c'est une bonne chose", précise le délégué CGT-Tour Eiffel, Denis Vavassori. Ce n'est pas cette vente qui est en cause mais l'organisation devant les piliers de la Tour Eiffel, précise-t-il.

L'organisation de l'accueil des visiteurs  est à revoir estime l'intersyndicale

C'est l'organisation de l'accueil des visiteurs qui ont acheté leur billet à l'avance qui pose problème. La CGT explique que la Société d'Exploitation de la Tour Eiffel  (SETE) a décidé de dédier le pilier Nord d'accès à la Tour aux préventes et que cela génère des files d'attentes "parfois monstrueuses et souvent totalement déséquilibrées". Le syndicat propose que, quel que soit le billet, les visiteurs puissent accéder aux deux piliers de la Tour mais qu'une file prioritaire, réservée aux préventes, soit mise en place. 

Les files d'attente sont totalement déséquilibrées

Le syndicaliste assure que parfois, aujourd'hui, l'ascenseur dédié aux visiteurs munis de ces billets pré-vendus monte presque à vide dans certains créneaux horaires peu utilisés comme en soirée ou en début d'après-midi. Dans le même temps, des files d'attente allant jusqu'à trois heures se forment au pied de l'autre pilier. 

A l'inverse, dans les créneaux horaires très demandés, l'ascenseur dédié est incapable d'absorber le flux et les clients ,qui ont pourtant un billet pré-acheté, sont obligés de patienter au-delà du créneau qu'ils avaient retenu. Et l'attente peut durer plus d'une heure, indique-t-il. 

La CGT demande plus d'agents d'accueil

La CGT réclame aussi que l'équipe des agents d'accueil soit renforcée sur le parvis de la Tour Eiffel. Les agents sont à bout, assure le syndicat qui demande un ajustement et regrette "une position dogmatique" de la direction.