Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : avec l'afflux de Parisiens suite au confinement, les prix de l'immobilier s'envolent

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Il n'y a aujourd'hui que très peu de biens mis à la vente à Tours et dans l'agglomération. Et quand ils le sont, ils partent très vite, et sans négociation. C'est l'un des effets du confinement, avec l'afflux de Parisiens qui souhaitent quitter la capitale.

A Tours, et dans l'agglomération, les biens se raréfient, les prix grimpent
A Tours, et dans l'agglomération, les biens se raréfient, les prix grimpent © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

C'est l'un des effets du confinement. Depuis mai dernier, les demandes de parisiens cherchant un logement à Tours, ou aux alentours, ont fait exploser le marché. Il y a aujourd'hui très peu de biens à la vente, mais beaucoup de demandes. Résultat, les prix grimpent. Et les agents immobiliers sont débordés.

Pour Karim Benhida, c'est carrément du jamais vu. Lui qui est agent immobilier à Tours depuis 15 ans, directeur de l'agence Century 21, n'a actuellement plus aucun bien à proposer à ses clients. "On rappelle des anciens acheteurs qui ont acheté il y a quelques années pour savoir s'ils ont un projet de vente !"

Les maisons avec terrain sont les plus prisées

Il a vu affluer les demandes de Parisiens après le confinement. Ce sont surtout les maisons avec terrain qui sont les plus convoitées, et qui partent le plus vite, sans négociation. "Ils n'ont pas envie de rester enfermés, comme pendant le confinement. En banlieue, on a sa maison, son jardin, son terrain". 

Les prix ont tendance à monter artificiellement - Le directeur d'une agence immobilière à Saint-Avertin

Comme les biens à Tours se raréfient, les communes de la petite couronne n'échappent pas à cette folie immobilière. La Riche, Saint-Cyr-sur-Loire, Saint-Avertin sont aussi concernées. Avec cette conséquence, une flambée des prix. Bertrand Fontaine est le gérant de l'agence Nestenn à Saint-Avertin. "Comme on a beaucoup entendu dans les médias que les parisiens allaient arriver sur nos communes, les vendeurs l'ont entendu, certains confrères l'ont entendu, les prix ont tendance à monter un peu artificiellement. C'est une petite bulle. On voit certains biens qui se vendent à des prix qui pouvaient correspondre à la bulle de 2007 avant qu'elle explose avant la crise de 2008". 

Selon Karim Benhida, la hausse serait de 7 à 10% pour un bien à vendre à Tours ou dans l'agglomération. Attention quand même préviennent-ils tous les deux, ce ne sera pas forcément le même prix s'il faut revendre dans plusieurs années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess