Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Touraine : fréquentation en baisse de 25% en 2020 pour les 682 gites et chambres d'hôtes en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine
Touraine, France

Comme on pouvait s’y attendre, les 682 gites et chambres d’hôtes en Touraine sont très loin de faire le plein, pendant ces vacances de Noel. Sur l'ensemble de cette année marquée par la crise sanitaire et deux confinements, la fréquentation a baissé d'un quart par rapport à l'année précédente.

Il y a près de 700 gites de France et chambres d'hôtes en Indre-et-Loire. En 2020, ils ont accueilli 25% de touristes de moins que l'année précédente.
Il y a près de 700 gites de France et chambres d'hôtes en Indre-et-Loire. En 2020, ils ont accueilli 25% de touristes de moins que l'année précédente. © Maxppp - ©Philippe Neu/Républicain Lorrain/Maxppp

La fin d'année n'a jamais été la période la plus faste, mais en cette fin d’année très spéciale, les réservations sont en légère baisse par rapport à l’hiver 2019 : les réservations pour ces vacances de Noël reculent de 15%. Ça veut dire que moins d’un tiers des gites ou chambres d’hôtes seront occupés, en Indre-et-Loire, pendant ces congés.

Sur l’ensemble de l’année, la baisse atteint 25% dans notre département, principalement à cause du confinement au printemps, alors qu’avril, mai et juin sont toujours des mois très importants. Un quart de réservations en moins, ça peut être très lourd pour les propriétaires qui ont besoin des rentrées d’argent que génèrent les locations, mais dans le contexte de crise de cette année, on aurait pu craindre pire.

D’autant qu’il y a deux signaux encourageants, selon Fabienne Houdayé , la directrice de Val de Loire Tourisme et des gites et chambres d'hôtes en Touraine : "28% des gens qui n’ont pas pu venir cette année et qui ont eu un avoir ont déjà réservé une date pour l’an prochain. Ce n’est donc pas une clientèle perdue. L’autre bon signe, c’est le succès des ventes de packs qui associent des visites de châteaux ou des animations à des locations de gites : le cadeau reste très en vogue, ce Noel".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess