Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgogne Franche-Comté : en période de crise, la Région mise sur le tourisme local

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Avec la campagne "Sortez chez vous", la région Bourgogne Franche Comté incite les habitants à voyager local. 92 hôtels et 25 campings ont répondu présents et proposent des tarifs réduits. Les clients sont moins enthousiastes.

La Région mise sur des vacances locales en Bourgogne Franche -Comté
La Région mise sur des vacances locales en Bourgogne Franche -Comté © Maxppp - Simon Daval - Périples & Cie

Le voyage commence au bout de la rue. Du moins, c'est l'avis de la Région Bourgogne Franche-Comté qui invite ses habitants à réserver des vacances locales, pour redécouvrir les trésors locaux et rebooster l'économie.

Le comité régional de tourisme mène tout le mois de décembre l'opération "Sortez chez vous." 90 hôtels et 25 campings, partenaires de la campagne, proposent des réductions de 25% sur tous les séjours.

Les chiffres ne sont pas encore disponibles, mais la campagne porte ses fruits selon Emilie Rolandez, la directrice adjointe du comité régional de tourisme : "Il y a de la mise en relation qui est faite entre les clients, les hôtels et les campings. Et puis c'est une belle opportunité pour les habitants de pouvoir profiter de cette offre. L'objectif, c'est de profiter de cette ambiance de cadeaux de Noël pour dire "privilégiez des cadeaux locaux et offrez des séjours en Bourgogne Franche-Comté". "

"Pour l'instant, c'est un peu maigre"

Pourtant, dans les hôtels et campings du territoire de Belfort, les réservations ne viennent pas remplir l'agenda. Le Novotel n'enregistre que deux demandes, il n'y en a guère plus au camping de L'étang des forges... Et une hôtelière d'Audincourt le dit sans détour : "On a que dalle !"

Julie Zanré, assistante chef de réception à l'hôtel Novotel, voit plusieurs raisons à ce manque d'enthousiasme : "Avec toutes les nouvelles conditions, le couvre-feu... Les gens hésitent à ressortir. Et c'est toujours compliqué de faire des projets.

Pour Philippe Heitmann, le gérant du camping de L'étang des forges, les habitants ont la tête ailleurs : " On est à quelques jours de Noël, du nouvel an... On pense aux cadeaux, on pense à plein de choses. Mais est-ce qu'on pense à ses vacances de l'été prochain ? Je ne sais pas !"

"Occuper le terrain"

Mais l'objectif, c'est surtout de "remettre en lumière les professionnels de l'hôtellerie" selon Emilie Rolandez. 

"On marque les esprits" approuve Philippe Heitmann, qui veut "occuper le terrain". C'est d'ailleurs avec cet argument que celui qui est également trésorier de la Fédération de l'hôtellerie de plein air a convaincu les gérants de campings hésitants. Ils étaient effrayés par ces promotions, alors que le secteur souffre économiquement depuis des mois : "_Il fallait qu'on les rassure, en leur disant qu'ils n'allaient pas avoir une avalanche de demandes_. Je suis intimement convaincu que ce ne sera pas le cas.

D'autant plus que la forte circulation du virus dans notre région peut faire peur, et donc freiner les réservations. "C'est pour ça qu'on a allongé la durée de validité des réservations" explique Emilie Rolandez. Elles sont valables jusqu'en juin : "L'idée, c'est de se dire qu'on consommera ces bons Voyage quand la situation sanitaire le permettra. D'ici le mois de juin, on espère quand même avoir des périodes d'accalmie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess