Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : à Royan, la saison est bien partie mais les commerçants restent inquiets pour la suite de l'été

-
Par , France Bleu La Rochelle

La saison touristique a redémarré en Charente-Maritime. Après un gros week-end du 14 juillet, les commerçants observent la suite de l'été pendant cette situation particulière avec l'incertitude liée au Covid. D'après Charente Tourisme, ils devraient réaliser 70% du chiffre d'une saison normale.

la grande roue de Royan
la grande roue de Royan © Radio France - Royan

En Charente-Maritime, les touristes sont bien arrivés et la saison définitivement lancée pour cette année 2020. Le week-end du 14 juillet a été particulièrement chargé. Maintenant les commerçants et les restaurateurs voient comment se passe l'été en dehors de ce pic. Selon Stéphane Villain, le président de Charente Tourisme, les entreprises devraient réaliser 70 % du chiffre d'affaires d'une saison sans coronavirus. Les magasins et restaurants sont pour l'instant assez contents, mais craignent pour la suite de la période estivale

Le long du port de Royan, toutes les échoppes et les brasseries sont ouvertes et accueillent les touristes. Stéphane Ballanger tient Accastillage Diffusion, il est assez enthousiaste pour la suite de l'été. "La saison a bien repris, normalement. Comme d'habitude, assez doucement pour le mois de juillet et je pense que ça va aller crescendo jusqu'au mois d'août, qui est en fin de compte, la période la plus intense pour les commerces du port et de saison", assure-t-il. 

Le 14 juillet, hop, c'est parti en flèche, et puis dès le mercredi ça a redescendu un petit peu. - Maïté, commerçante sur le port de Royan

D'autres commerçants ont quand même noté qu'il y a moins de monde que l'an dernier à la même période. "Le 14 juillet, hop, c'est parti en flèche, et puis dès le mercredi ça a redescendu un petit peu", estime Maïté, qui vend des céramiques. Elle poursuit : _"Les jours qui suivent, là, sont moins bien que l'année dernière_."

Les conséquences du manque d'animations

Maïté observe surtout la différence pendant les ouvertures de nuit. "Les nocturnes sont très très calmes. On est là de 8 heures du matin, non-stop juillet et août jusqu'à 22h30. Les soirées sont très très dures", conjecture la commerçante. Dans les restaurants, le discours est un peu différent. Ils ont rouvert plus tard et leurs salles sont moins remplies. "La fréquentation est un petit peu moins bonne. Les horaires sont complètement différents. Les gens rentrent chez eux beaucoup plus de bonne heure", regrette Thierry Lina, le chef du bar à vin Linattendu. Il continue : "Tout ce qui fait l'attrait d'un endroit touristique, ce sont justement toutes ces animations. Et là vu qu'il n'y en a plus, forcément on a des manques."

Pour les hôtels, les taux de remplissage sont plutôt bons, par contre, c'est un peu plus dur pour les campings. L'été est loin d'être fini et avec l'évolution de la situation sanitaire, tous craignent quand même un retour de l'épidémie. "S'il y a un reconfinement qui est prononcé, évidemment, ça va mettre nos entreprises en péril", conclut Alain Pillon de la crêperie du port.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess