Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tourisme en Gironde : bilan mitigé à mi-saison à Saint-Emilion

lundi 31 juillet 2017 à 3:04 Par Emma Sarango, France Bleu Gironde

Selon le Comité Départemental du Tourisme en Gironde, la fréquentation est en hausse pour la première quinzaine du mois de juillet. Mais les commerçants de Saint-Emilion sont plus réservés.

85% des professionnels du tourisme girondins seraient optimistes pour le mois d'Août.
85% des professionnels du tourisme girondins seraient optimistes pour le mois d'Août. © Radio France - Sarango

Saint-Émilion, France

Alors que les aoûtiens succèdent aux juilletistes en Gironde, le bilan de la première moitié de la saison est positif selon le Comité Départemental du Tourisme. 70% des professionnels seraient satisfaits et 13% très satisfaits de la première quinzaine du mois de juillet. Et dans l'intérieur du département, la fréquentation serait même en hausse par rapport à l'été dernier.

Le manque de soleil... un atout ?

"L'an dernier nous avions ressenti le manque après les attentats" se souvient Anastasia, gérante d'une bijouterie. "Maintenant ça repart et on travaile mieux !". Et la météo mitigée de ce mois de juillet a effectivement favorisé la Gironde intérieure. "Quand il fait gris, les touristes désertent la côte et visitent les coeurs de ville, en faisant des achats" se félicite Martial, commerçant à Saint-Emilion.

Sauf que les touristes ne consomment pas forcément. "Nous avons deux enfants et donc nous comparons les prix et décidons ensuite" explique Brita, une touriste allemande. "C'est sandwich à déjeuner car on ne peut pas aller trop souvent au restaurant" confirme Guillaume, venu d'Arras, dans le Pas-de-Calais.

Un mois d'août enthousiasmant

Une tendance confirmée par Jean-Claude, restaurateur dans le centre de Saint-Emilion. " Les clients consomment moins de vin par exemple, soit au verre, soit une demi-bouteille pour quatre !". Alors les commerçants comptent sur les touristes étrangers pour compenser. "Américains, asiatiques, anglo-saxons achètent encore des caisses de vin en nombre" se félicite Jérôme, caviste.

Selon le Comité Départemental du Tourisme, 85% des professionnels girondins sont optimistes pour le mois d'août.