Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Tourisme en Lorraine : fréquentation en hausse depuis cinq ans 

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

La saison estivale a été "bonne" ou "satisfaisante", pour la majorité de professionnels du tourisme en Lorraine. L'an passé, 19 millions de visiteurs ont généré plus d'un milliard d'euros de retombées économiques, selon l'Observatoire lorrain du tourisme.

L'abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson, siège de l'Observatoire lorrain du tourisme, est aussi un site apprécié par les visiteurs.
L'abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson, siège de l'Observatoire lorrain du tourisme, est aussi un site apprécié par les visiteurs. © Radio France - Laurent Watrin

Deux congressistes parisiens à Nancy, un aidant familial venu de Vesoul pour deux nuits à Toul, un Wallon et sa famille pendant trois jours au camping de Xonrupt-Longemer... Tous sont comptabilisés comme "touristes" ou "excursionnistes" en Lorraine. 

L'Observatoire lorrain du tourisme (OLT) applique la même méthode de calcul depuis 2013 pour élaborer ses statistiques. Résultat : 19 millions de visiteurs dans la région l'an passé, soit une fréquentation en hausse de 14% sur cinq ans.

Un tourisme équilibré

Pour l'été 2018, près des deux tiers des professionnels du tourisme sondés estiment l'activité du mois d'août "bonne" ou "excellente". Le directeur de l'Observatoire du tourisme, Philippe Lecomte, affirme que tous les secteurs en ont profité, mais le tourisme de plein air a été avantagé par la météo : 76% des gérants de camping sont satisfaits, selon l'enquête de conjoncture fondée sur l'analyse de 350 questionnaires.

La Lorraine "a la chance de présenter une offre touristique équilibrée qui profite à l'ensemble du territoire", note les observateurs. Ces derniers mois, le tourisme de mémoire - lié au centenaire de la Grande Guerre - a manifestement dopé les visites ces derniers mois.

Si le nombre de visites augmente depuis plusieurs années, "il ne faut pas croire que l'argent dépensé chez nous soit plus important partout", tempère Marie de Metz-Noblat, commerçante à Nancy et membre du Conseil économique et social.

20% de visiteurs étrangers

Les séjours de courte durée et ceux décidés à la dernière minute sont plus importants, les dépenses moins sonnantes. Les touristes fidèles sont surtout des voisins européens. "Nos amis allemands de la Sarre, par exemple, disent que la Lorraine, c'est leur sud !", sourit Marie de Metz-Noblat.

"Notre travail, c'est de convaincre ceux qui ne sont pas encore venus chez nous", souligne le directeur de l'Observatoire du tourisme. Car le touriste ayant séjourné une fois en Lorraine "a tendance à revenir plus souvent chez nous qu'ailleurs parce qu'il a été surpris" par des choses auxquelles il ne s'attendait pas. 

Aujourd'hui, 80% des touristes en Lorraine sont Français. Les Allemands, Belges, Néerlandais complètent le tableau des visiteurs.

Un milliard d'euros générés par le tourisme en 2017

Le jardin éphémère de Nancy, sur le thème du Japon cet automne, suscitera peut-être un afflux de touristes asiatiques ces prochains mois. 

En attendant, les hôteliers-restaurateurs lorrains le savent : la saison d'automne repose essentiellement sur le tourisme d'affaires

Le tourisme en Lorraine a généré plus d'un milliard d'euros dans les caisses des entreprises régionales l'an passé. L'emploi dans le secteur dépasse régulièrement le seuil des 22 000 saisonniers annuels, selon l'INSEE.

Philippe Lecomte, directeur de l'Observatoire lorrain du tourisme

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu