Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : le troisième confinement met un coup d'arrêt à la saison en Franche-Comté

-
Par , France Bleu Besançon

L'annonce du troisième confinement en France a mis un coup d'arrêt à la saison touristique printanière en Franche-Comté. Dans le Jura par exemple, 80% des réservations en location ont été annulées pendant le week-end de Pâques. Certains propriétaires se rabattent sur des offres de "longue durée".

Lods, village du Doubs qui attire habituellement les touristes de passage dans la Vallée de la Loue
Lods, village du Doubs qui attire habituellement les touristes de passage dans la Vallée de la Loue © Radio France - Sophie Allemand

La France est entrée dans son troisième confinement, avec interdiction de quitter son département : une remise, en partie, sous cloche. Les Français font donc une croix sur leurs vacances de printemps, au vert, pour se dépayser et prendre l'air. Un coup dur pour le tourisme en Franche-Comté. La saison de Pâques, importante et tant attendue, ne décollera pas.

Dans toute la région Bourgogne-Franche-Comté, lors de la première semaine de ce reconfinement, à peine plus de 10 % des logements sont occupés. "Cela dégringole au fil des semaines, jusqu'à passer en dessous de la barre des 5 % au mois de juin," explique Loïc Niepceron, le président du Comité Régional du Tourisme dans la région.

80% des réservations annulées dans le Jura 

Dans notre département touristique par excellence, le Jura, durant le week-end de Pâques qui a suivi les annonces, les appels se sont multipliés. Ainsi, 80% des locations réservées pour avril sont annulées, ou reportées. "Côté hôtellerie et camping, l'activité n'avait pas décollé", estime Jean-Pascal Chopard, directeur du comité du tourisme du Jura.

Des annulations en masse dans le Jura : 

Jean-Pascal Chopard : "c'est un coup d'arrêt brutal"

Selon Jean-Pascal Chopard, les propriétaires ne sont pas surpris, mais "résignés. Ils comprennent et essayent de s'adapter. Ils sont lucides, et s'attendaient à des mesures restrictives, finalement, on vit le même scénario que l'an dernier." Dans le Jura déjà en 2020, les réservations avaient chuté de 20 % sur l'année.

Bilan maussade aussi dans le Haut-Doubs, où le taux de réservation tourne autour de zéro. La limitation de 10 kilomètres risque de restreindre aussi la venue de la clientèle de proximité. Les habitants du Doubs ne viendront certainement pas profiter de longs week-ends.

Certains viennent dans la région en revanche, pour télétravailler 

Seul petit espoir, les réservations sur le long terme. Certains citadins viennent se mettre au vert, pour télétravailler ce qui génère des locations longue durée. 

"Dans le Sud du Jura, certains logements ont mis à disposition leur capacité d'accueil pour du télétravail, explique le directeur du comité du tourisme du Jura. Ce phénomène se développe, les habitants du bassin lyonnais ont cette demande. Cela nous intéresse, pour inciter des populations à venir s'installer, et résider dans le Jura."

Selon Loïc Niepceron, le président du Comité Régional du Tourisme en Bourgogne-Franche-Comté, cette situation "est catastrophique pour l'emploi dans le secteur du tourisme, qui emploie 42.000 personnes dans la région. Un tiers de ces salariés risquent de se retrouver sans activité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess