Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : malgré la crise sanitaire, la Bretagne s'en sort mieux qu'ailleurs

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Sans surprise, la saison touristique a été lourdement touchée par la crise sanitaire. Pourtant, une région tire son épingle du jeu : la Bretagne. Comme partout, l'activité touristique y a été fortement perturbée, mais le nautisme affiche sa meilleure saison depuis plusieurs années, selon l'Insee.

Les professionnels du nautisme sont ceux qui s'en sortent le mieux en Bretagne pour la saison touristique  2020
Les professionnels du nautisme sont ceux qui s'en sortent le mieux en Bretagne pour la saison touristique 2020 © Radio France - Claire Leys

En Bretagne, le nautisme affiche sa meilleure saison depuis de nombreuses années. C'est ce qui ressort d'une étude publiée par l'Insee ce lundi. Dans cette analyse, qui porte sur la saison touristique 2020, l'Institut des statistiques observe que l'activité touristique régionale a été fortement affectée par la crise sanitaire en 2020. Mais la Bretagne s'en sort un peu mieux qu'au niveau national, peut-être parce que le contexte sanitaire était moins dégradé en Bretagne qu'ailleurs, mais aussi parce que l'absence de clientèle étrangère a été compensée par la forte présence de la clientèle française et bretonne. 

Hôtels et restaurants à le peine

Sans surprise, le nombre de nuitées dans les hôtels a chuté entre mars et juin, avant de retrouver son niveau voisin de celui de 2019 seulement au mois d'août. Dans la restauration, un retour comparable à l'an dernier a été observé dès le mois de juillet. 

Les plateformes de location de logements de particuliers ont été stoppées par la crise sanitaire. En août 2020 par exemple, au plus fort de la saison touristique, 42.600 logements bretons étaient proposées à la location sur les plateformes AirBnB, Abritel et HomeAway. C'est 5% de moins par rapport à août 2019. Sur l'ensemble de la saison 2020, ce parc locatif a généré plus de 2,3 millions de journées de location en Bretagne, une baisse de 21% par rapport à 2019. 

Sur l'ensemble de la saison, les professionnels "affichent une satisfaction contractée selon l'espace et le type d'activité de loisirs", souligne l'Insee dans son étude. 

Nautisme et cyclisme

Ainsi, les voies vertes et les véloroutes ont été près prisées des vacanciers. La fréquentation de ces espaces est en hausse depuis quatre ans, et malgré les deux mois de confinement, "la fréquentation atteint 1,2 million de passage entre avril et septembre", une hausse de 9% par rapport à l'année 2019. 

Le nautisme affiche lui sa meilleure saison depuis plusieurs années. Selon , l'Insee, le chiffre d'affaires des activités nautiques en Bretagne est de 110 millions d'euros pour la saison 2020, soit une hausse de 18,5% par rapport à 2019, avec en particulier une forte hausse chez les professionnels qui proposent du canoë-kayak. Pour d'autres, la crise n'est pas terminée : c'est notamment le cas pour les prestataires de voiliers collectifs, des centres d'hébergement liés aux classes de mer ou encore les prestataires spécialisés dans l'événementiel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess