Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tourisme : un bilan en demi-teinte en Pays de la Loire

L'enquête menée par l'Observatoire régional du tourisme auprès des professionnels du secteur décrit une saison estivale en recul pour la moitié d'entre eux par rapport à 2019 en Pays de la Loire. C'est le littoral qui s'en sort le mieux selon le bilan publié mercredi.

Le littoral tire son épingle du jeu d'une saison touristique inédite en Pays de la Loire
Le littoral tire son épingle du jeu d'une saison touristique inédite en Pays de la Loire © Radio France - Pascal Roche

Dans un contexte inédit pour cause de Covid-19, l'Observatoire régional du tourisme a livré mercredi les résultats de l'enquête menée auprès de 6000 professionnels du secteur en Pays de la Loire. Environ 800 ont répondu et la moitié d'entre eux font état d'un recul d'activité par rapport à l'été 2019 et se disent inquiets pour l'arrière-saison. Et même si pour certains la saison a été belle, l'immense majorité des professionnels interrogés estiment que leur chiffre d'affaire annuel va baisser de 30 à 40 %. 

Les villes et la campagne en souffrance

Sans surprise, le littoral a parfaitement joué sa partition cet été, aidé par une météo radieuse jusqu'à la mi-août, 60 % des professionnels décrivent une activité similaire voire supérieure à celle de l'an dernier. En revanche, le tourisme urbain a souffert et le tourisme rural est également à la baisse, le manque d'étrangers a rudement été ressenti dans les campings. Par ailleurs, le département de la Mayenne a été boudé après l'apparition de nombreux cas de covid-19 au mois de juillet, la médiatisation a poussé les étrangers à annuler 80% des leurs réservations.

Succès des gîtes

Sur le plan de l'hébergement, les hôtels, les campings et les villages de vacances du littoral accusent une forte baisse d'activité si l'on en croit le baromètre de l'Observatoire régional du tourisme. A l'inverse, les gîtes ruraux et les locations de meublés ont eu du succès car la clientèle les a considérés comme des formules d'hébergement rassurantes en cette période de crise sanitaire. Parmi les activités en vogue cet été dans la région, le cyclotourisme, les itinéraires réservés à cette pratique (Vélodyssée, la Loire à vélo...) ont vu leur fréquentation augmenter de de 30 %.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess