Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : A mi-temps des soldes, le bilan est mitigé pour les commerçants du centre ville

-
Par , France Bleu Touraine

Cet été, les soldes ont été décalées au 15 juillet et se terminent le 11 août. A Tours, le bilan est plutôt bon même si certains commerçant regrettent ce décalage à une période plus creuse.

Une boutique de vêtement pendant les soldes à Tours
Une boutique de vêtement pendant les soldes à Tours © Radio France - Manon Derdevet

Ce mercredi 29 juin, marque la moitié des soldes d'été. Elles ont démarré mercredi 15 juillet et non pas le mercredi 24 juin comme c'était initialement prévu. Un décalage en raison de la crise sanitaire du Covid-19. La fin des soldes est programmée  le 11 août inclut. Pour le bilan, il est mitigé pour les commerçants du centre ville de Tours.

Avec une grande surprise, pas si mal que ça ! 

Chez "Mat Misaine", le magasin de Nadia Malbec, présidente des vitrines de Tours, les ventes pour ces soldes sont pour le moment plutôt bonnes. Un constat inattendu selon elle : "avec une grande surprise, pas si mal que ça ! Les quinze premiers jours ont été les meilleurs." 

Moins 20% par rapport à l'année dernière dans certains commerces

Mais selon elle, ces soldes sont incomparables avec celles des années précédentes. "Certains commerçants sont à moins 20% par rapport à la même période l'année dernière, d'autres on eu un peu plus de fréquentation donc ils ont des plus gros paniers moyens", détaille Nadia Malbec. 

Rue du commerce chez Benoit, responsable de la boutique de jeux, "Sortilèges," les clients sont nombreux ces dernières semaines. "On a eu un essor ces dernières supplémentaire depuis la fin du confinement. Je vends pas mal d'articles soldés malgré tout donc on a pas à se plaindre" dit-il avec le sourire.

Le constant est néanmoins bien moins positif chez "Lili bis", boutique de vêtement rue Marceau. Pour Sarah, vendeuse, comme pour de nombreux commerçants à Tours, la période de la mi juillet à la mi août est très mal choisie pour ces soldes. "Les gens sont partis en vacance donc c'est pas top ! Je pense qu'on aurait pas dû faire les soldes. Ça doit être très compliqué pour d'autres indépendants", craint-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess