Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : dans les supermarchés, l'obligation du port du masque rassure les salariés

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics clos dès ce lundi 20 juillet. À Tours Nord, les employés du supermarché de la Petite Arche sont ravis de cette nouvelle : ils n'auront plus à filtrer ou à rappeler les gestes barrière aux clients.

Les panneaux et affiches pour rappeler le port du masque obligatoire ont été posés aux différentes entrées de la Petite Arche, à Tours Nord.
Les panneaux et affiches pour rappeler le port du masque obligatoire ont été posés aux différentes entrées de la Petite Arche, à Tours Nord. © Radio France - Yvan Plantey

Ce lundi 20 juillet, le port du masque devient obligatoire dans tous les lieux publics clos. Sinon, il vous en coûtera 135€ d'amende. Voici la liste des commerces concernés : 

  • Magasins de vente, centres commerciaux
  • Administrations et banques
  • Restaurants et débits de boissons
  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas
  • Hôtels
  • Salles de jeux, établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement
  • Bibliothèques, centres de documentation
  • Établissements de culte
  • Établissements sportifs couverts
  • Musées

Les salariés des supermarchés rassurés

À Auchan de Tours Nord, les employés accueillent la nouvelle d'un bon œil, notamment Sandrine. Cette hôtesse de caisse travaille ici depuis 30 ans : "On était tous dans l'attente de cette mesure. Ça va rassurer les hôtesses et les clients car ces derniers se demandaient pourquoi ils portaient un masque et d'autres non."

Ce n'est donc plus à Sandrine, ni à Julien de faire la police. Ce manager du rayon épicerie et rayon bio explique qu'il avait parfois du mal à se faire entendre car "on a pas cette légitimité qu'un soignant peut avoir. Certains ne respectent pas forcément les distances de sécurité. On a plus besoin de leur dire de prendre leurs distances".

Pour que cette semaine de transition se déroule bien, le directeur du site, Lionel Perrone, a fait venir un agent de sécurité supplémentaire : "Sur l'entrée principale du magasin, ça va être plus facile à gérer. Sur la deuxième entrée qui est en libre-service, on a décidé de filtrer avec un agent en plus." Il a également mis des masques en vente à l'unité au cas où les clients oublieraient de venir avec le leur. Ils coûteront 50 centimes l'unité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess