Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : débrayage à la société Effico pour demander des hausses de salaire

-
Par , France Bleu Touraine

Une cinquantaine de salariés ont débrayé ce jeudi matin devant l'entreprise Effico pour réclamer des revalorisations de salaires. La société, très profitable selon les syndicats, est spécialisée dans le recouvrement de créances.

La CGT est le syndicat majoritaire chez Effico
La CGT est le syndicat majoritaire chez Effico © Maxppp - L'Est Républicain/Maxppp

Tours, France

A l'appel de la CGT, 46 salariés de la société Effico, basée 186 avenue de Grammont à Tours, ont débrayé ce jeudi matin à 10h pour demander des revalorisations de salaire. Dans le cadre des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires), la direction propose 0,5% d'augmentation pour les salariés gagnant 20.000 euros/annuel. La CGT, réclame 1% (soit 15 à 20 euros de hausse par mois), estimant que la société Effico, spécialisée dans le recouvrement de créances, est une entreprise extrêmement rentable. Elle compte 400 salariés à Tours et appartient au groupe PCS DSO Group. 

Cette année, Effico versera aux salariés 1.000 euros au titre de la prime d'intéressement, c'est 3 fois plus que l'année dernière, explique la déléguée CGT, Wahida Jallouli. Le groupe a bien les moyens d'accorder 15 à 20 euros par mois supplémentaires aux salariés payés au SMIC.

Aucune rencontre entre la direction et les syndicats n'était prévue aujourd'hui.

Choix de la station

France Bleu