Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : l'annulation de la manifestation contre l'homophobie ce samedi frustre bon nombre de participants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

L'annulation de la manifestation contre l'homophobie à Tours ce samedi 15 mai crée de la frustration auprès de nombreux participants. Les organisateurs ont dû se résoudre à la supprimer suite à une polémique autour de la mise en place d'une zone non-mixte dans le cortège.

Photo illustration drapeau LGBT
Photo illustration drapeau LGBT © Radio France - Romain Berchet

Après l'annulation, l'an dernier de la marche des Fiertés à Tours en raison du Covid, la manifestation contre l'homophobie et la transphobie qui devait se dérouler ce samedi 15 mai a été annulée suite à la polémique autour d'une zone non-mixte dans le cortège interdite aux personnes blanches.

En 2019 environ 4 000 personnes avaient défilé dans les rues depuis le château de Tours, plus généralement le cortège est composé chaque année en moyenne de 1 500 à 2 000 personnes. D'où la déception de nombreux participants comme Michel qui a l'habitude de venir chaque année depuis le département voisin de l'Indre : "Nous venons à Tours comme nous allons aussi sur d'autres Marches des Fiertés, nous venons entre amis en général en covoiturage. C'est très frustrant puisque les manifestations précédentes il n'y avait pas eu de tentative d'exclusion ou de limitation des uns ou des autres. Avec la pandémie de l'an dernier, c'était d'autant plus intéressant de se retrouver ce 15 mai à Tours pour montrer que nous sommes là et voir un renouveau de la militance et de la défense de nos droits".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess