Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : les coiffeurs mécontents de l'arrivée de salons de coiffure par abonnement

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu
Tours, France

De nouveaux salons de coiffure proposent des forfaits à la semaine, au mois, ou en illimité. Pour 29,90€ par mois, vous avez droit à une couleur, une fois par semaine. C'est une petite révolution dans le monde de la coiffure et qui ne fait pas que des heureux.

L'équipe de ce nouveau salon de coiffure compte trois personnes pour l'instant
L'équipe de ce nouveau salon de coiffure compte trois personnes pour l'instant © Radio France - Aurore Richard

L'enseigne "Addict" a ouvert un salon début novembre, place de la Résistance, à Tours. Cette arrivée a été remarquée : " Il s'est installé à côté d'une collègue. Quand je dis "à côté", c'est vraiment côte-à-côte. Je trouve que là, on est dans du commerce irrespectueux ", explique Frédéric Laborié, du "Salon", rue Marceau. 

Un brushing pour 9.90€ par mois

Ce sont surtout les prix qui choquent les autres coiffeurs. Chez Frédéric Laborié par exemple, le brushing est à 25,50€ tandis que chez Addict, vous avez un brushing en payant 9,90€ par mois. " Pour pouvoir proposer ces prix-là, il faut une prestation limitée dans le temps, avec un grammage de produits très précis. On est loin de l'artisanat dans lequel nous, on travaille", analyse le coiffeur du "Salon". 

Cependant, Boris Allain, l'un des fondateurs de la marque "Addict", estime être loin de faire du low-cost. "On travaille avec des produits L'Oréal et Kérastase qui sont le haut-de-gamme des produits de coiffure", précise-t-il. Il a également choisi de rappeler cette ligne dans la décoration.  Il a fait installer des fauteuils en cuir noir, conçus par un décorateur italien. 

"On travaille avec des produits L'Oréal et Kérastase qui sont le haut-de-gamme des produits de coiffure", Boris Allain, l'un des fondateurs de l'enseigne Addict

Boris Allain a donc du mal à comprendre la réticence des salons alentours. " Je crois qu'on donne une alternative, surtout, à des clients et des clientes qui avaient un peu déserté les salons pour des raisons économiques. Nos prix de forfaits et d'abonnements permettent de revenir passer des moments agréables ", estime-t-il. 

Cela permet surtout à la marque de se développer. Elle a ouvert quinze salons dans toute la France et quinze autres vont voir le jour l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess