Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : la boutique de la CFDT a accueilli 3.350 Tourangeaux en deux ans

-
Par , France Bleu Touraine

La CFDT organise son opération de rentrée baptisée "Réponses à emporter". Le syndicat va à la rencontre des salariés à travers 500 points d'accueil répartis dans toute la France. Laurent Berger, son secrétaire général, est venu à la boutique de la CFDT à Tours ce jeudi.

Cette boutique est l'outil qui doit permettre à la CFDT de renouer avec le syndicalisme de proximité
Cette boutique est l'outil qui doit permettre à la CFDT de renouer avec le syndicalisme de proximité © Radio France - Denis Guey

La CFDT est en pleine opération séduction depuis le début de la semaine. Partout en France, le syndicat a ouvert 500 points d'accueil pour aller au devant des salariés déboussolés par la crise du Covid. L'opération s'appelle "Réponses à emporter". A Tours, le point d'accueil est la boutique de la CFDT installée place Jean Jaurès depuis 2018. En deux ans, cette boutique a déjà accueilli 3.553 personnes qui sont venues parler de leurs problèmes individuels dans les entreprises, car la CFDT veut sortir des sentiers battus des conflits collectifs du travail.

Aux salariés inquiets, la CFDT se doit de leur donner une réponse et une solution

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, est venu témoigner à Tours, ce jeudi, de l'importance de ce syndicalisme de proximité. Il a donné des exemples des inquiétudes exprimées par les salariés à la boutique de la CFDT.

On vient nous voir pour des questions de contestation du contrat de travail, pour des heures supplémentaires non payées, des conditions de travail dégradées. Ces rencontres, c'est un recueil de vie, tout ce qui fait la vie des travailleuses et travailleurs d'aujourd'hui  -Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, à Tours aux côtés des cadres et militants du syndicat
Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, à Tours aux côtés des cadres et militants du syndicat © Radio France - Denis Guey

A ces centaines de salariés qui se sont déplacés place Jean Jaurès à Tours pour expliquer leurs problèmes, Laurent Berger explique que la CFDT leur doit des réponses et des solutions.

Cette solution, elle est parfois trouvée en contactant l'employeur directement, parfois en ayant recours aux prud'hommes, voire à d'autres moments en créant une section syndicale. La CFDT c'est la prise en compte des problèmes individuels et collectifs  -Laurent Berger 

Il faut des mesures anti-Covid claires et accompagnées dans les entreprises 

L'obligation des règles sanitaires dans l'entreprise, les menaces de faillite dans les PME, les annonces de suppressions d'emplois, malgré le plan de relance du gouvernement, pour Laurent Berger, on a rarement été autant dans le brouillard à cause de la Covid qui pèse sur le monde du travail.

Les reports de cotisation vont bien prendre fin un jour dans les entreprises et on ne sait pas combien vont se retrouver en situation de faillite ou de possibilité de poursuivre leur activité. Il faut des mesures d'accompagnement et des mesures anti-Covid claires -Laurent Berger

En Touraine, la CFDT compte aujourd'hui 5.000 adhérents et 20.000 en région Centre-Val de Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess