Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : la crise sanitaire a fait chuter en volumes les ventes de vins pétillants en 2020

-
Par , France Bleu Touraine

Vos fêtes de fin d'année vont-elles pétiller ? Il y a de fortes chances mais ce sera en moins grande quantité que les années passées en raison de la crise sanitaire. Les professionnels du secteur sont unanimes, les ventes de "bulles" en volume sont en chute libre depuis le début 2020.

Avec la crise sanitaire, les ventes en volume de pétillants sont en chute libre en 2020
Avec la crise sanitaire, les ventes en volume de pétillants sont en chute libre en 2020 © Radio France - Olivier Cattiaux

Avec la crise du Coronavirus et les deux confinements successifs, les producteurs de pétillants en Touraine ne s'y retrouvent pas. Depuis le début de l'année 2020 les ventes en volume se sont effondrées en ce qui concerne les bouteilles les plus abordables pour le porte-monnaie, autrement dit l'entrée de gamme au niveau des prix. Des bouteilles que l'on trouve généralement dans la grande distribution. Depuis le début de l'année par exemple à Tours chez Auchan Petite Arche, les ventes de pétillants ont reculé de 25% contre 7% pour le champagne explique le directeur de l'hypermarché qui dit aussi vendre plus de demi-bouteilles qu'auparavant.

Une chute des ventes qui ne concerne pas tous les vins 

Même son de cloche du côté de Bernard Fouquet, vigneron à Vouvray et qui s'occupe d'une petite société de négoce pour l'enseigne Métro à Tours. Les volumes sont en diminution de 50%. C'est la conséquence directe de la fermeture des restaurants, des bars, le fait que les traiteurs ne peuvent plus organiser de mariages à 100 ou 200 personnes tout comme les pots dans les associations ou les entreprises. Il est certain qu'à six personnes à table maximum comme il est préconisé, on fera moins "péter" les bouchons !

Pour autant cette chute spectaculaire des ventes ne concerne pas les vins dits "de niche" comme les pétillants naturels qui ont pu conserver leur clientèle. Mais avec le réchauffement climatique la production de vins pétillants commence à se faire ressentir certaines années (2018) . Du coup, certains vignerons voient en cette crise sanitaire presque une aubaine car il savent qu'ils pourront vendre un peu plus tard les millésimes invendus en 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess