Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : la disparition des comités d'entreprises inquiète les partenaires habituels des CE

samedi 14 avril 2018 à 7:33 Par Aurore Richard, France Bleu Touraine

Le salon des comités d'entreprises s'est tenu ce jeudi 12 et ce vendredi 13 avril, au parc des expositions de Tours. Le salon de cette année était particulier : les CE vont disparaître, à la fin de l'année 2019, au profit d'une nouvelle instance, le comité social et économique.

En passant par un CE, la bouteille de champagne est à 13 au lieu de 17 €.
En passant par un CE, la bouteille de champagne est à 13 au lieu de 17 €. © Radio France - Aurore Richard

Tours, France

Une soixantaine d'exposants étaient présents ce jeudi 12 et ce vendredi 13 avril, au salon des comités d'entreprises. Ce rendez-vous, au parc des expositions de Tours, a une nouvelle fois accueilli près de 700 visiteurs. Mais les heures sont comptées pour les CE, ils vont en effet disparaître.

Cela fait suite à la récente réforme du code du travail : les entreprises ont jusqu'à fin 2019 pour créer un comité social et économique. Cette instance va regrouper les CE ainsi que les délégués du personnel et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Certaines entreprises partenaires des CE, présentes sur le salon, s'inquiète donc de cette nouveauté. 

Moins du temps pour s'occuper des loisirs ? 

Par exemple, pour Séverine Garapin, du zoo de Beauval, un CE peut lui commander 500 places d'un coup mais désormais, elle aura de nouveaux interlocuteurs. " Le fait de regrouper toutes les fonctions des uns et des autres, cela veut dire qu'il y aura moins de personnes pour s'occuper des loisirs et surtout, qu'elles auront moins de temps pour cela ", craint-elle. 

Pourtant, ce partenariat avec des CE est indispensable, notamment à VR Xtreme, une salle de jeux de réalité virtuelle installée à Tours depuis tout juste quatre mois. " On a cinq ou six grosses entreprises. Ça peut aller de 50 à 500 cartes d'abonnement donc c'est vraiment super quand on démarre ! ", explique Brice Fournier, le responsable. 

Un geste commercial pour garder ses comités d'entreprises

C'est important aussi pour les entreprises qui travaillent depuis longtemps avec des CE. C'est le cas de la Cure Gourmande qui vend des confiseries depuis près de 30 ans. La responsable, Gabriella Neveu se dit prête à faire face à une baisse de budget des CSE, et pour ne pas perdre ses partenaires, elle saura faire un geste commercial. 

Que ce soit le CE ou le CSE, pour Frédéric Dangin du champagne Paul Dangin, la demande est, de toute façon, déjà en baisse à cause de la concurrence d'internet. Malgré tout, son champagne a déjà séduit une dizaine d'entreprises en Touraine, avec des prix attractifs en passant par le CE.