Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Tours : La propriétaire réclame ses loyers en retard à la Société Générale

-
Par , France Bleu Touraine

Six mois de loyers impayés. A Tours, la propriétaire de l'immeuble de l'agence Société Générale, place Gaston Paillhou, a du mal à se faire payer. Ce samedi matin, Françoise Blanchard s'est installée devant le bâtiment pour alerter les passants.

 Françoise Blanchard assure que la Société Générale, a qui elle loue les locaux de l'agence place Gaston Paillhou, à Tours, lui doit six mois de loyers.
Françoise Blanchard assure que la Société Générale, a qui elle loue les locaux de l'agence place Gaston Paillhou, à Tours, lui doit six mois de loyers. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

En louant le rez-de-chaussée de son immeuble à une banque, Françoise Blanchard pensait être à l'abri. Pourtant, depuis plusieurs années, cette propriétaire a bien du mal à se faire payer ses loyers, qui sont finalement versés en retard. Aujourd'hui, ce sont deux trimestres (soit six mois), qui restent impayés par la Société Générale, place Gaston Paillhou à Tours.

Ce samedi matin, la propriétaire s'est installée devant l'agence de la Société Générale, à Tours, pour dénoncer les loyers impayés.  - Radio France
Ce samedi matin, la propriétaire s'est installée devant l'agence de la Société Générale, à Tours, pour dénoncer les loyers impayés. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Ce samedi matin, la propriétaire, ancienne commerçante du quartier, s'est donc installée devant la banque. Sur sa pancarte, "La Société Générale, mon locataire ne paie plus ses loyers et me met en difficulté." Un moyen d'alerter les passants et d'inciter la société à réagir. "Ils ont reçu des commandements de payer, des injonctions de payer, ils ne réagissent pas", assure Françoise Blanchard. "Les huissiers sont allés les voir, ils font les morts." 

Si rien ne change, une action en justice

Pourtant, pendant des années, la Société Générale n'avait jamais eu de retard. La propriétaire pensait pouvoir compter sur ce locataire. " Je pensais que c'était une sécurité, surtout qu'en tant ancienne épouse de commerçants, je n'ai pas de retraite. Je compte sur ces loyers là pour m'assurer une retraite." Parmi les conséquences directes, elle a par exemple dû payer des agios suite à des découverts. "J'ai des charges, des impôts, des assurances, un foncier, cela ne peut pas continuer comme cela." Françoise Blanchard songe désormais à porter l'affaire en justice si la situation n'évolue pas. 

Sur place ce samedi matin, le directeur départemental de la Société Générale s'est refusé à tout commentaire. Le service presse du groupe, basé à Paris a été sollicité.  "Société Générale a une politique de respect des délais de paiement de ses créanciers et fournisseurs. Nous contacterons Madame Blanchard dès lundi afin de clarifier cette situation au plus vite", fait savoir ce samedi soir le groupe. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu