Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : la ville va renforcer la médiation et l'aide alimentaire dans les quartiers

-
Par , France Bleu Touraine

L'aide alimentaire est une priorité pour la nouvelle majorité municipale à Tours. La ville va renforcer son aide financière aux épiceries sociales et solidaires gérées par les associations.

Des besoins en aide alimentaire à la hausse à Tours
Des besoins en aide alimentaire à la hausse à Tours © Radio France - Xavier Grumeau

Le troisième conseil municipal de l'ère Emmanuel Denis à Tours a lieu ce mardi soir 17H00. Ce conseil municipal de rentrée commencera par l'élection des adjoints au maire, élection invalidée une première fois en juillet, ce qui oblige à refaire l'élection ce mardi. Il devrait y avoir 21 adjoints. Le conseil va également voter une aide de 300 et de 400 euros à l'achat de vélos pour les tourangeaux. 

Une aide renforcée à l'aide alimentaire aux Fontaines, Tours-nord et bords de Loire

Il sera aussi question, sans vote, de la politique de la ville envers les plus démunis. Avec la Covid-19, à Tours, les besoins en aide alimentaire ont augmenté de 10 à 15% selon la première adjointe Cathy Münsch-Masset, déléguée aux solidarités. Elle annonce que la ville va aider la Banque alimentaire et la Croix-Rouge à renforcer l'action de deux épiceries sociales et peut-être à en créer une 3e dans les quartiers qui ont un besoin urgent d'aide alimentaire.

Il y a des manques importants de l'accès à l'aide alimentaire dans le quartier des Fontaines, sur la zone des bords de Loire et à Tours-nord. Nous allons appuyer l'action des associations au travers des épiceries sociales existantes - Cathy Münsch-Masset, adjointe aux solidarités.

Pour les sans-abris, la ville a demandé à l'association Emergence d'ouvrir six douches au lieu de deux chaque matin à Tours. La municipalité pourrait utiliser à cette occasion les installations sanitaires de certains gymnases.

Sept postes d'adulte-relais créés pour la médiation dans les quartiers 

Dans le domaine de la tranquillité publique, la municipalité de Tours et l'Etat vont créer sept postes d'adultes-relais pour faire de la médiation dans les quartiers. "La médiation est le relais indispensable de la police municipale", explique Cathy Münsch-Masset, "mais c'est aussi un complément indispensable au travail des centres sociaux et des bailleurs sociaux. Cette mission de médiation doit permettre de prévenir les conflits, les incidents". 

Le rôle de ces adultes-relais sera d'établir un lien de confiance avec les acteurs et les habitants du quartier. Un travail de longue haleine

Ces postes d'adultes-relais sont financés à 80% par l'Etat. Il existait déjà 12 postes d'adultes-relais avant l'arrivée de la nouvelle municipalité mais ils ne faisaient pas de médiation, alors que la médiation sera bien la mission spécifique de ces sept nouveaux postes supplémentaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess