Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : les commerçants indépendants veulent la suppression des ventes privées

mardi 9 janvier 2018 à 18:20 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

C'est ce mercredi le début des soldes d'hiver, jusqu'au 20 février. Mais c'est aussi la fin des ventes privées. Deux périodes de promotions qui s'enchainent, ce qui ne fait pas les affaires des commerçants indépendants. Pour eux, le "tout-promotion" est en train de tuer les petits commerces.

Les commerçants indépendants de Tours sont obligés de s'aligner sur les promotions des grandes chaines.
Les commerçants indépendants de Tours sont obligés de s'aligner sur les promotions des grandes chaines. © Radio France - Simon Soubieux

Tours, France

"J'aimerais beaucoup que ces ventes privées soient supprimées. Si on pouvait faire une loi pour les interdire, je signe sans hésitation !". Ce sont les propos du gérant du magasin Tam-Tam, situé rue des Halles, dans le centre de Tours. Lui, il met en place les ventes privées dans son magasin depuis maintenant trois années. Et il en a ressenti les effets : "Les ventes privées, ça tue totalement les soldes.

Sous la pression des grandes enseignes 

A quelques mètres de la boutique Tam-Tam, le magasin Sym. La gérante est du même avis : "Quand on sort d'une période de deux ou trois semaines de ventes privées, les soldes ne veulent plus rien dire. Il n'y a plus toutes les tailles, ça ne ressemble à rien. Et puis les ventes diminuent considérablement. L'an dernier, mes soldes d'hiver ont été minables à cause des ventes privées."

Mais alors pourquoi s'infliger ça ? Pourquoi mettre en place des ventes privées qui leur font du mal ? "Car on est obligé de s'aligner sur les grandes enseignes qui font des promotions. Sauf qu'eux, ça ne leur fait pas mal car ils ont suffisamment de marge pour faire sans cesse des promotions. Nous, petits commerçants indépendants qu'on est, ça nous fait mal car on ne peut pas se permettre de trop baisser les prix", explique le gérant de la boutique Tam-Tam. 

Vers une société de promotion ? 

Mais le plus inquiétant, c'est peut-être la tendance des grandes enseignes à dicter le rythme des promotions sur le marché. Aujourd'hui, le temps des remises est presque plus souvent présent que celui des prix normaux, comme le dit Julien, gérant de la boutique Kolector : "Il y a le Black Friday, le Cyber Monday, les ventes privées, les soldes... Avant Noël il y avait des remises, après Noël il y a des remises. On ne s'en sort pas. C'est vrai qu'on se pose des questions concernant l'avenir. Car si les périodes de promotions continuent de se multiplier, ça va être très compliqué pour nous dans le futur.