Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Tours : les syndicats de police rejoignent la grève du 5 décembre

-
Par , France Bleu Touraine

Les policiers de Tours aussi feront grève le jeudi 5 décembre. En Indre-et-Loire, les syndicats de police ont décidé de participer au mouvement national lancé par une intersyndicale. Ils ne répondront qu'aux appels d'urgence et filtreront l'entrée des commissariats.

Le syndicat Unité SGP Police rejoint le mouvement de grève du 5 décembre.
Le syndicat Unité SGP Police rejoint le mouvement de grève du 5 décembre. © Radio France - Cécile Quéguiner

Le mouvement de grève nationale du jeudi 5 décembre s'amplifie. Les syndicats de police de Tours vont aussi montrer leur opposition au projet de réforme des retraites. Ils craignent surtout que le statut des policiers disparaisse

"Tout le monde connaît les difficultés que rencontrent nos collègues sur la voie publique et à ce titre nous avons un statut spécial que nous voulons garder", explique David Debono, le secrétaire général adjoint du syndicat majoritaire Unité SGP Police. 

Pour lui : "le point extrêmement important pour nous, c'est la bonification. Lorsque nous travaillons cinq années, nous bénéficions d'une année supplémentaire (de cotisation), et il est clair que rester sur la voie publique au-delà de 57 ans ce n'est pas concevable". Il assure que les syndicats feront tout pour conserver ces acquis sociaux.

Les commissariats symboliquement fermés

Les policiers n'ont pas le droit de grève. Ils vont protester en filtrant l'accès au commissariat, une fermeture symbolique. Ils interviendront uniquement lors des appels d'urgence. 

La journée sera aussi sans PV. "Aucune initiative ne sera prise de la part de certains services du commissariat. Concernant les enquêtes judiciaires, ils vont lever le pied de 10 h à 15h", précise David Debono. 

L'action commence dès le mercredi 4 décembre au soir pour que les équipes de nuit puissent aussi manifester leur exaspération. La réforme des retraites, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase de leur ras-le-bol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu