Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : Manifestation ce lundi 29 octobre contre le village de marques de Sorigny

lundi 29 octobre 2018 à 5:31 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine et France Bleu Poitou

Un rassemblement est organisé ce lundi 29 octobre à Tours, place Jean Jaurès, par la Fédération départementale des unions commerciales d'Indre-et-Loire. Elle s'oppose à la création d'un village de marques à Sorigny. Des élus des départements voisins, de la Vienne et de Saumur sont annoncés.

L'un des derniers village de marques ouvert en France, en Alsace, à Roppenheim
L'un des derniers village de marques ouvert en France, en Alsace, à Roppenheim © Maxppp - Dominique Gutekunst

Indre-et-Loire, France

Une manifestation est prévue ce lundi 29 octobre contre le projet de village des marques de Sorigny, au sud de Tours. Il est question selon le porteur du projet d'un espace qui comptera entre 150 et 200 magasins. Le rassemblement est prévu à 10h30 place Jean Jaurès à Tours. Une marche devrait suivre jusqu'à la préfecture d'Indre-et-Loire. C'est la deuxième fois que les commerçants se mobilisent. La première fois, le rassemblement avait été organisé à Châtellerault (Vienne) le 4 septembre. On avait compté 120 participants, essentiellement des habitants et des élus de la Vienne. 

Le chiffre d'affaires prévisionnel du village de marques de Sorigny évalué à 76,4 millions d'euros par la CCI de Touraine

Cette fois, la Fédération départementale des unions commerciales d'Indre-et-Loire espère attirer beaucoup plus de monde, dont des commerçants de départements voisins. La ville de Saumur, opposée au projet, devrait être représentée. Des élus de la Vienne sont aussi annoncés, de Poitiers, de Châtellerault, ou encore le député Nicolas Turquois (MoDem). 

Christophe Bouchet, le maire de Tours, fermement opposé au village de marques à Sorigny

En Touraine, le projet de village de marques de Sorigny attise les tensions entre les pour et les contre. Les opposants : la Métropole de Tours, le maire de Tours Christophe Bouchet, l'union des commerçants, la députée de la circonscription Sophie Auconie (UDI) ou encore les Ecologistes. Depuis le début, celui qui porte le projet est le maire et président de la communauté de communes de Sorigny. Alain Esnault l'a dit sur France Bleu Touraine la semaine dernière, il estime que le projet ne va pas tuer le commerce de l'agglomération tourangelle. Il dénonce les contre-vérités des opposants et invite les gens favorables au projet à se faire connaitre. Le député (LREM) de l'Amboisie Daniel Labaronne se veut lui pragmatique. Si le village ne vient pas en Touraine, « il se fera à notre périphérie : donc perte d’emplois, de chiffres d’affaires, d’investissements et du million et demi de touristes commerciaux».

70% de la population favorable au projet. Alain Esnault, le maire de Sorigny

En juillet, le projet de village de marques de Sorigny avait été retoqué par la commission départementale d'aménagement commercial en Indre-et-Loire. Le promoteur a fait appel de la décision auprès de la commission nationale d’aménagement commercial. Sa décision est attendue dans la deuxième moitié du mois de novembre.