Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours-Métropole : la grève a été levée

jeudi 15 février 2018 à 12:15 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

A la majorité des grévistes présents devant le siège de la Métropole Tours-Val de Loire, la grève a été levée après des discussions parfois tendues entre les responsables syndicaux qui ont participé aux négociations et certains salariés grévistes. Le hall de la Métropole a même été brièvement envahi

Les salariés en grève ont tenu une assemblée générale sur le parvis de la Métropole pour décider des suites de leur mouvement de protestation
Les salariés en grève ont tenu une assemblée générale sur le parvis de la Métropole pour décider des suites de leur mouvement de protestation © Radio France - Marie-Ange Lescure

Tours, France

Les négociations engagées en milieu de matinée ce jeudi 15 février entre les élus de la Métropole et les représentants des salariés ont été brèves, mais les syndicalistes sont ressortis en ayant obtenu satisfaction sur l'une des revendications qui avait provoqué cette grève de 8 jours. Les agents territoriaux recouvrent la totalité et la pérennité de leurs fameux jours d'ancienneté. En tout cas, pour ceux qui travaillent actuellement pour la Métropole mais par contre ces journées d’ancienneté - considérées comme illégales par les élus de la Métropole - ne seront plus accordés aux futurs agents. 

A la sortie, après avoir fait le compte-rendu de ces rapides négociations, certains agents ont protesté contre le résultat et décidé d'envahir brièvement le hall de la Métropole avec  la volonté de retourner à  la table des négociations. 

Certains grévistes ont brièvement envahi le hall de la Métropole - Radio France
Certains grévistes ont brièvement envahi le hall de la Métropole © Radio France - Marie-Ange Lescure

Pour éviter tout incident et trouver une issue à ce mouvement, les responsables syndicaux ont proposé de tenir une assemblée générale qui après bien des discussions et prises de parole a fini par lever la grève à la majorité des présents.

Les négociations sont loin d'être terminées à la Métropole car ce sont tous les aspects du statut de ces 800 agents territoriaux qui doivent être harmonisés. Des réunions doivent avoir lieu entre les élus et les syndicats jusqu'au mois de juillet où cette harmonisation devrait être faite "par le haut"  comme le réclament les syndicats