Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours Métropole Val de Loire : la grève continue

mardi 13 février 2018 à 17:28 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Le mouvement de grève et de protestation se poursuit chez les agents de Tours Métropole Val de Loire. Toujours pour défendre leurs jours d'ancienneté mais également une harmonisation comme disent les syndicats "par le haut " des conditions et des temps de travail.

Le dépôt  de la Grange David à La Riche a été bloqué lundi matin par les grévistes. Les camions-Bennes ne pouvaient pas sortir
Le dépôt de la Grange David à La Riche a été bloqué lundi matin par les grévistes. Les camions-Bennes ne pouvaient pas sortir © Radio France - Marie-Ange Lescure

Tours, France

Comme tous les matins depuis le début de leur mouvement, les agents ont organisé une protestation devant le siège de Tours Métropole Val-de-Loire 

Protestation lundi matin devant le siège de la Métropole aux Deux Lions à Tours Sud  - Radio France
Protestation lundi matin devant le siège de la Métropole aux Deux Lions à Tours Sud © Radio France - Marie-Ange Lescure

Tous les services sont impactés, même si évidemment le plus visible est  celui de la propreté, du ramassage des déchets. Lundi matin, les grévistes ont empoché les camions bennes de sortir du dépôt de La Riche, "une façon" dit Ahmed syndiqué Force Ouvrière "de rendre la grève plus visible auprès de la population" . Selon les syndicats, il y avait ce matin 90% de grévistes sur la centaine d'agents au dépôt de La Riche en charge du ramassage des poubelles  

La principale revendication des agents grévistes est que l'harmonisation qui doit avoir lieu des conditions et du temps de travail des 700 agents intégrés à la Métropole il y a un an, se fasse comme disent les syndicats "par le haut". 

Les agents ont sous les yeux des grilles comparatives des 22 communes de la Métropole en terme de jours de congés, de temps de travail de primes, de jours d'ancienneté et comme l'explique Valérie syndiquée CGT "pour l'instant le compte n'y est pas"   

Selon le Vice-Président de la Métropole Alexandre Chas en charge des Ressources Humaines, il n'y aurait plus qu'une centaine de grévistes sur les 1700 agents principalement au dépôt de la Grange David à La Riche et celui de Joué les Tours. Par ailleurs, l'élu de la Métropole a demandé aux grévistes et à leurs syndicats de respecter le droit au travail de leurs collègues non grévistes.

Toute la journée de jeudi devrait être consacrée à des négociations entre les élus de la Métropole et les syndicats des agents territoriaux