Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours - Plus de 500 retraités défilent pour défendre leur pouvoir d'achat

jeudi 31 janvier 2019 à 10:42 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Les retraités défilent dans les rues de Tours ce jeudi matin pour dénoncer la baisse de leur pouvoir d'achat. Ils demandent une revalorisation des pensions et une annulation de la hausse de la CSG pour l'ensemble des retraités.

Le cortège des retraités s'est rendu à la Préfecture
Le cortège des retraités s'est rendu à la Préfecture © Radio France - Boris Compain

Tours, France

Les retraités se mobilisent ce jeudi partout en France à l'appel de plusieurs syndicats pour dénoncer les "attaques" du "gouvernement contre leur pouvoir d'achat" et réclamer l'annulation de la hausse de la CSG pour l'ensemble des retraités, ainsi qu'une revalorisation des pensions.

A Tours 520 retraités (selon le comptage de la police) défilent depuis 10h sous la bannière "Non à la hausse de la CGSG, revalorisation des pensions". Le cortège est parti de la Place Jean Jaurès, direction la rue Nationale, puis la Préfecture, via la rue Colbert. La circulation du Tram a été perturbée quelques minutes pendant le passage des manifestants.

C'est la 6ème journée d'action des retraités depuis l'élection d'Emmanuel Macron. En décembre, le président a pourtant annoncé, en réponse au mouvement des "gilets jaunes", l'exemption de la hausse de la CSG pour les retraités touchant moins de 2.000 euros par mois tous revenus confondus. Ainsi, 70% des retraités ne seront pas assujettis à la hausse de cet impôt.  Mais la sous-revalorisation des pensions, de 0,3% en 2019, bien en deçà de l'inflation attendue à 1,7%, a elle été maintenue, après cinq ans de gel ou quasi-gel des pensions. 

Rassemblement des retraités à 10h Place Jean Jaurès - Radio France
Rassemblement des retraités à 10h Place Jean Jaurès © Radio France - Boris Compain