Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : un café associatif accueille les SDF pendant la journée

dimanche 8 janvier 2017 à 10:42 - Mis à jour le dimanche 8 janvier 2017 à 10:55 Par Morad Djabari, France Bleu Touraine

Le thermomètre est souvent en dessous de zéro degré en ce moment au petit matin et les premiers à en souffrir, ce sont les SDF. "La Barque", un café associatif de Tours, les accueille pendant la journée. Un endroit convivial où ils peuvent se réchauffer.

Café la Barque rue Colbert à Tours
Café la Barque rue Colbert à Tours © Radio France - Morad Djabari

Tours, France

Il y a 430 places d'hébergement d'urgence dans le département. Mais les hébergements d'urgence sont disponibles à partir de 18 heures seulement et les sans abris souffrent aussi du froid aussi durant la journée. "La Barque", un café associatif basé rue Colbert à Tours, les accueille pendant la journée. Il y a de quoi boire et manger (sans alcool ni tabac) et de quoi se réchauffer autour d'un verre et d'une partie de cartes .

Un endroit qui apporte un réconfort aussi bien physique que moral

En plus de la chaleur du lieu et de sa convivialité, consommer au bar n'est pas obligatoire, on peut seulement venir se poser, rencontrer du monde. Des livres, des ordinateurs et des jeux sont à disposition. Léo est salarié à la Barque, il admet que les personnes viennent aussi ici pour trouver de la chaleur humaine :

"C'est un refuge contre le froid mais on est aussi à l'écoute, on est un soutien pour ces personnes qui vivent dans la rue".

Les trois salariés conseillent et donnent un soutien, autant psychologique qu'administratif. Ils aident les SDF à trouver un toit pour la nuit. "On est un relais du 115, explique Olivier, salarié du café solidaire. Notre objectif est de les aider à appeler ce numéro afin qu'ils trouvent une chambre dans la nuit".

En moyenne, le Samu social reçoit chaque jour 140 appels pour des hébergements urgence.