Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Tours : une centaine d'offres d'emploi à pourvoir au salon de l'aéronautique

vendredi 24 novembre 2017 à 8:26 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le salon régional de l'aéronautique se tient toute la journée au Vinci à Tours. Si le secteur en Touraine représente 2.500 emplois pour une cinquantaine d'entreprises, le recrutement est parfois compliqué en raison des profils très spécialisés.

En Indre-et-Loire, une cinquantaine d'entreprises sont spécialisées dans l'aéronautique
En Indre-et-Loire, une cinquantaine d'entreprises sont spécialisées dans l'aéronautique © Maxppp - Bruno Levesque/IP3

Alors que les chiffres du chômage pour le mois d'octobre sont publiés ce vendredi soir, il y a un secteur qui recrute : l'aéronautique ! Si vous êtes intéressé, c'est au Vinci que ça se passe, encore toute la journée, pour le salon régional de l'aéronautique. Des entreprises de toute la région sont là avec des offres d'emploi ainsi que des lycées et établissements supérieurs pour présenter leurs formations. L'aéronautique, c'est plus de 2500 salariés en Touraine pour une cinquantaine d'entreprises, souvent des sous-traitants de constructeurs d'avions. Plusieurs d'entre elles travaillent notamment avec Airbus et se félicitent donc de la commande record de 430 avions pour un montant de 42 milliards d'euros. Pourtant, certaines entreprises ont du mal à recruter. A l'image de Radiall, à Chateau-Renault. La société peine à trouver des ingénieurs.

420 personnes travaillent chez Radiall à Château-Renault dont 80 intérimaires

Sur le stand Radiall, quatre offres d'emploi sont affichées. Deux d'entre elles, des postes de manager, vont trouver preneur sans difficultés. Mais pour les 2 autres, des offres d'ingénieur en CDI, c'est plus difficile reconnaît Chloé Pimentel, des ressources humaines. Cela fait déjà 7 mois que l'une de ses offres est publiée, il y a bien des candidats, mais pas de la région. Pourtant, Radiall, comme ses concurrents spécialisés dans l'aéronautique, est en forme. L'entreprise fabrique des sortes de prises électriques de haute technologie pour les avions et les carnets de commande sont pleins pour plusieurs années. Du coup, Vincent Fallet, du bureau d'études encourage les ingénieurs à les rejoindre. On est dans un domaine à forte technicité, à forte précision, c'est très pointu, donc c'est intéressant.

Chaque jour, ce métier est un défi

Actuellement, 420 personnes environ travaillent chez Radiall à Chateau Renault dont 80 intérimaires. Sur 2 jours, il y a une centaine d'offres à pourvoir sur le salon aéronautique de Tours. Surtout pour des postes de pointe explique Michel Guéguenne, de Pôle Emploi. Il y a une forte exigence du donneur d'ordre sur la qualité des pièces. Donc il faut recruter des gens qui ont du savoir-faire, des compétences avérées, une connaissance des machines.

Si vous êtes chaudronnier, soudeur, opérateur sur commande numérique, vous n'aurez pas de mal à trouver un poste