Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Tous Apprentis

VIDEO - Tous apprentis : à CNB à Bordeaux, des métiers du composite peu courus

lundi 28 mai 2018 à 6:05 Par France Bleu, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Pays Basque et France Bleu Périgord

Dans le cadre de "Tous apprentis", une opération commune avec France 3 autour de l'apprentissage ce lundi, France Bleu est allé à la rencontre d'entreprises qui recrutent, pour qu'elles nous fasse part de leurs attentes, motivations et difficultés à trouver des apprentis.

Audrey Frandji, DRH de Construction Navale Bordeaux
Audrey Frandji, DRH de Construction Navale Bordeaux © Radio France - Oanna Favennec

CNB (Construction Navale Bordeaux) recrute 27 apprentis pour le mois de septembre qui prépareront des diplômes très différents : du CAP au Bac Pro en passant un Bac +5. Les métiers recherchés sont divers : dans le domaine de la production (menuisier, ingénieur industrialisation, électricien, etc), le marketing, ou encore "l'amélioration continue"... D'ici trois ans, la société compte embaucher en CDI 50% des apprentis formés.

Trouver des apprentis pour travailler dans le composite

L'entreprise a déjà reçu près de 200 demandes pour ces 27 places. Mais tous les postes ne sont pas logés à la même enseigne. Pour l'instant, ce sont les métiers du composite, ceux des personnes qui construisent les coques des bateaux, qui génèrent le moins de candidatures. 

Selon Audrey Frandji, DRH de Construction Navale Bordeaux, deux raisons à cela : "Premièrement, les filières de formation en Aquitaine ne fournissent pas assez de jeunes au regard de la concurrence locale sur ces métiers-là (NDLR : le composite est aussi très utilisé en aéronautique). Deuxièmement, les métiers du composite sont relativement méconnus et assez physiques. Evidemment, nous mettons en place toutes les protections en terme de sécurité pour protéger nos salariés de manière individuelle et collective."

La demande de yachts explose, et l'entreprise CNB, filiale du groupe Bénéteau, ne cache pas sa bonne santé, et notamment le doublement de ses effectifs ces cinq dernières années. La société CNB-Lagoon affiche en 2017 un chiffre d'affaires de 230 millions d'euros.