Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tous ensemble mais confinés, pas de défilé en Limousin ce premier mai mais des syndicats mobilisés

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu Creuse

C'est une situation inédite. Ce premier mai laissera un goût amer aux syndicats habitués à appeler les salariés à descendre dans la rue. Mais en Limousin comme partout en France il n'y aura pas de manifestation en raison du Covid-19. En Haute-Vienne l'intersyndicale veut néanmoins se faire entendre.

L'an dernier plusieurs centaines de personnes avaient défilé à Limoges pour le premier mai
L'an dernier plusieurs centaines de personnes avaient défilé à Limoges pour le premier mai © Radio France - Alain Ginestet

"Nous devons quand même porter nos revendications" affirme Arnaud Raffier, secrétaire de l'union départementale de la CGT en Haute-Vienne. Avec la FSU, Solidaires et la FSE (le syndicat étudiant), ils ont décidé de profiter de ce premier mai pour faire entendre leur voix même s'il n'y aura pas de manifestation pour des raisons bien évidemment sanitaires. Mais cette crise démontre bien à quel point les services publics ont été mis à mal explique l'intersyndicale.

Une crise qui pose des questions fondamentales de société

"Cette crise met en lumière l'importance des services publics, on voit bien que l’hôpital et l'école sont en difficulté et ça fait des années que ces services sont attaqués par des baisses de budget" explique pour sa part Nicolas Villacampa, co-secrétaire de la FSU en Haute-Vienne. Et pour les syndicats qui constatent que cette crise renforce les inégalités sociales il va falloir repartir sur d'autres bases. Des syndicats qui déplorent aussi la mondialisation à outrance et dont on voit les limites avec les difficultés de se procurer des masques produits à l'autre bout du monde.

Ce n'est pas aux salariés de payer la facture

Pour l'intersyndicale ce sont aussi les droits sociaux qui sont remis en cause avec cette épidémie. "Le gouvernement est en train de faire passer des décrets pour démanteler le code du travail" explique encore à la CGT Arnaud Raffier. "C'est un braquage social sur les 35 heures et les congés"ajoute pour sa part Sylvain Bongrand de l'union syndicale Solidaires qui déplore le fait qu'on incite les salariés à travailler jusqu'à 60 heures par semaine. Et tous affirment d'une même voix que ce n'est pas aux salariés de payer la facture.

Des citoyens aux fenêtres et aux balcons pour ce premier mai ?

Si dans plusieurs départements, certains syndicats ou associations appellent les citoyens à manifester ce premier mai à leurs fenêtres ou sur leurs balcons avec notamment des pancartes et affiches rien de tel en Haute-Vienne. L'intersyndicale préfère privilégier les réseaux sociaux car dans une région rurale comme le Limousin ce ne serait pas assez visible mais bien sûr tout citoyen peut agir à sa guise pour ce premier mai confiné.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess