Économie – Social

Toussaint en Vaucluse: le marché du funéraire bousculé par de nouveaux acteurs

Par Viviane Le Guen, France Bleu Vaucluse vendredi 30 octobre 2015 à 13:39

Fleurir les tombes à la Toussaint: un rituel traditionnel qui perdure
Fleurir les tombes à la Toussaint: un rituel traditionnel qui perdure © Maxppp - Vincent Isore

Services funéraires "low cost" sur Internet, "papy-boom" : les pompes funèbres sont en pleine évolution. La concentration s'accélère dans ce secteur composé à 90% de très petites entreprises (TPE).

C'est la Toussaint et comme chaque année,  les cimetières de Vaucluse seront très fréquentés. 

Un rituel traditionnel, qui perdure même si depuis quelques années les obsèques ont évolué. Désormais un Français sur trois choisit la crémation plutôt que l'inhumation

Le marché des services funéraires évolue lui aussi . Très morcelé, avec 3.500 entreprises, dont 90 % comptent moins de dix salariés, il est en voie de concentration. Le "papy-boom" aiguise les appétits de nouveaux acteurs économiques_._ 

Il y a aujourd'hui environ 500.000 décès par an. Il y en aura 200.000 de plus chaque année dans trente ans selon les professionnels. Conséquence : les fonds de pension et les start-up se positionnent sur le marché. 

Philippe Rollet préside le groupement des entreprises funéraires de France (GEFF) qui représente 250 professionnels dans le pays, dont une quinzaine dans notre région. 

Philippe Rollet, président du groupement des entreprises funéraires de France

Philippe Rollet, président du groupement des entreprises funéraires de France