Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Tout le monde veut refaire sa maison en ce moment" : chantiers en tension et délais rallongés

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les confinements successifs dopent les chantiers... peut-être trop ! Les entrepreneurs peinent à trouver de la main d'oeuvre et doivent faire face à des difficultés d'approvisionnement. Le prix de certaines matières comme le bois flambent. Résultat, les délais s'allongent.

Les confinements successifs ont fait exploser les demandes d'aménagement intérieurs.
Les confinements successifs ont fait exploser les demandes d'aménagement intérieurs. - DR

Quand le bâtiment va, tout va ! C'est la formule. Mais depuis les différents confinements, le secteur est en surchauffe. Se retrouver coincé chez soi ou avoir acheté une résidence secondaire donnent des envies de changements... et de travaux ! Que ce soit une extension, un chantier de peinture ou même carrément une piscine, les délais s'allongent et les entreprises doivent faire face à des problèmes de main d'oeuvre et d'approvisionnement en matières premières.

Obligés de refuser des chantiers pour tenir les délais

Ça fait 10 ans que Pauline Guesnon est architecte d'intérieur, et elle l'avoue, on vit une période inédite. "On assiste à une explosion des demandes de travaux, ça va du chantier de déco et de peinture au besoin de mètres carrés supplémentaires pour une extension". Actuellement son entreprise Blue Corner installée à Caen réalise une petite dizaine de chantiers et autant sont en cours d'étude. Mais elle ne peut pas répondre à toutes les demandes. "On ne veut pas que les délais s'allongent de manière déraisonnable, donc on préfère refuser des clients qui sont pressés et les orienter vers d'autres confrères" explique-t-elle. 

La demande de piscine multipliée par 10

Mais le problème est le même partout. Exemple chez ce constructeur de piscines Thierry Larcher, installé depuis plus de 70 ans dans le Calvados, à Cormelles-le-Royal et Deauville. "Depuis le printemps dernier, la demande a été multipliée par dix". Son entreprise propose des piscines traditionnelles, moyen et haut de gamme. "Un projet de piscine ne se réalise pas du jour au lendemain, nos délais sont de six à neuf mois, donc notre carnet de commande est complet pour cette saison, et on travaille déjà sur 2022". 

Flambée des prix des matières premières

Délais rallongés également pour les constructions en bois. Christian Piquet, le patron de la société CPL Bois à Bayeux, fait face à une flambée des prix. "Ils ont déjà augmenté de 10%, et on nous annonce des hausses jusqu'à 30 ou 40%. Économiquement ce n'est pas tenable". Le chef d'entreprise essaye de se tourner vers d'autres fournisseurs pour honorer ses chantiers sans surcoût exorbitant. "J'attends des réponses, mais il faut que ça arrive rapidement car j'ai besoin d'un camion de bois par semaine". 

Une banderole sur la façade de l'entreprise pour trouver de la main d'oeuvre

S'ajoute également le problème récurrent de main d'oeuvre dans le bâtiment qui oblige certains entrepreneurs à faire venir des ouvriers de l'étranger. "On sait que des ressortissants des pays de l'est travaillent sur des chantiers" confie sous couvert d'anonymat un maître d'oeuvre. Pauline Guesnon indique de son côté qu'un des artisans qui travaille sur ses chantiers a carrément déployé une banderole sur la façade de son entreprise pour trouver de la main d'oeuvre. 

"En dix ans, on n'a jamais face face à une telle demande !" Pauline Guesnon, architecte d'intérieur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess