Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Transport par câble : Poma va enfin jouer à domicile

-
Par , France Bleu Isère

Le groupe isérois Poma décroche le chantier du futur métrocâble de Grenoble. Une télécabine reliant Saint Martin le Vinoux à Fontaine via la presqu'île scientifique. Poma a remporté l'appel d'offre lancé par le SMMAG, syndicat mixte des mobilités de l'aire urbaine grenobloise.

Le projet de metrocable grenoblois tel qu'il est présenté par le SMMAG
Le projet de metrocable grenoblois tel qu'il est présenté par le SMMAG - ©metro.fr

Depuis le temps qu'il l'attendait ! Le groupe isérois POMA, qui est un les leaders mondiaux du transport par câble, va enfin construire une télécabine en Isère, à deux pas de son siège de Voreppe. 

POMA a en effet remporté l'appel d'offre lancé par le SMAAG ( syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise) pour la construction à l'horizon 2023 d'une liaison par câble entre St Martin le Vinoux et Fontaine, enjambant la presqu'île scientifique. 

Objectif 2023

Un projet de quelques 57 millions d'euros, inspiré de celui que le groupe isérois a construit à Médellin en Colombie. Objectif : une livraison pour 2023.  "C'est une vraie fierté que ce soit chez nous, en Europe, en France, à Grenoble. Après en avoir fait tout autour du monde, Grenoble c'est vraiment une belle étape pour nous, pour l'entreprise", explique Jean Souchal. Le PDG de POMA qui sait que le chemin est encore long, notamment en raison d'éventuels recours.

Il y avait d'autres priorités selon l'Adtc

"Trop cher et trop précipité" estime l'ADTC, l'association pour le développement des transports en commun qui réagit dans un communiqué. l'ADTC aurait préféré un rallongement de la ligne E du tram jusqu'à Pont de Claix ou encore la création d'une ligne vers Meylan ou Sassenage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu