Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Récolte du tabac : des dizaines de Francs-Comtois travaillent en Suisse

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Tous les étés, des dizaines d'habitants du Territoire de Belfort ou du Doubs traversent la frontière suisse pour aller travailler dans les champs de tabac. Pour une tâche peu pénible, un bon salaire, et la possibilité de travailler à partir de 15 ans.

En Suisse, la récolte se fait de début juillet à la fin du mois d'aout si la récolte est bonne.
En Suisse, la récolte se fait de début juillet à la fin du mois d'aout si la récolte est bonne. © Radio France - Simon Cardona

Dans l'exploitation de Gérard Mayer à Courchavon en Suisse, près de Beaucourt, ils sont une dizaine à récolter les feuilles de tabac, pour ensuite les enfiler et les faire sécher dans un entrepôt. Parmi eux, cinq Français, dont Catherine. Ouvrière à PSA, elle travaille ici tous les étés depuis 32 ans. "On est à la campagne, il y a une bonne ambiance, le travail est sympathique ça change à peu."

Catherine travaille le tabac suisse chaque été depuis qu'elle a 18 ans. - Radio France
Catherine travaille le tabac suisse chaque été depuis qu'elle a 18 ans. © Radio France - Simon Cardona

Chaque été, des dizaines de Francs-Comtois, venus du Doubs et du Territoire de Belfort viennent participer à la récolte du tabac en Suisse. Une activité plutôt attractive et bien rémunérée.

L'exploitation accepte les travailleurs de 15 ans

La véritable aubaine est pour les jeunes travailleurs. "C'est pas loin de chez moi et c'est toujours difficile de trouver un travail quand on a moins de dix-huit ans, témoigne Lilou, 16 ans. C'est son deuxième été dans les champs de tabac suisse. En plus, je gagne plus que ma sœur, qui elle, est majeure et travaille en France."

Après les avoir récoltées dans les champs, les employés doivent enfiler le tabac pour le faire sécher  - Radio France
Après les avoir récoltées dans les champs, les employés doivent enfiler le tabac pour le faire sécher © Radio France - Simon Cardona

70 euros par jour en moyenne

En plus de la possibilité de travailler en étant mineur, le salaire, en moyenne plus élevé en Suisse, attire de nombreux adolescents francs-comtois. Ils gagnent en moyenne 70 euros par jour, en fonction de l'ancienneté. "Chaque été j'ai davantage de demandes d'emploi de la part de jeunes Français, atteste Gérard Meyer, le gérant de l'exploitation. C'est 80 voire 90% de mon effectif."

Malheureusement cette année, la récolte va être plus courte que prévu. La chaleur et le peu de précipitations ont fait du mal aux plantations de tabac. Gérard Meyer et son équipe récoltent normalement du tabac jusqu'à la fin du mois d'aout. Elle est déjà finie cette année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu