Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On trépigne" : l'impatience de la présidente du Bourges Basket avant la reprise de la saison

-
Par , , France Bleu Berry

Ce mercredi soir, le Bourges Basket entame sa saison avec un mois de retard par rapport aux autres clubs. Les Berruyères reçoivent Lyon à 20h, le premier match officiel depuis 231 jours. Malgré tout, de nombreuses incertitudes sanitaires et économiques demeurent.

La salle du prado à Bourges
La salle du prado à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Cette-fois, c'est bon. Après des semaines d'incertitudes et six rencontres de championnat reportées, le Bourges Basket va enfin pouvoir lancer sa saison. Ce mercredi soir, les Tango affrontent Lyon. Une affiche de prestige pour un retour à la compétition. Mais ce n'est pas ça le plus important. "Ce qui est important, c'est de pouvoir reprendre ce championnat. Je crois qu'on sera vraiment soulagé au moment du coup d'envoi. On trépigne d'impatience", confie Agnès Saint-Ges sur France Bleu Berry.

Il n'y aura pas plus de 1.500 spectateurs au Prado. "On avait anticipé certaines choses, on a arrêté la billetterie. Tous ceux qui avaient un billet pourront venir", précise la présidente du Bourges Basket. Une diffusion en direct et commentée du match sera donc proposée sur YouTube pour tous ceux qui n'ont pas cette chance. "C'est un investissement mais c'est important pour nous de mettre ça en place. Les gens qui nous suivent et sont de fidèles supporters ne peuvent pas tous venir au Prado", souligne Agnès Saint-Ges.

Encore beaucoup d'incertitudes pour les prochaines semaines

Au moment où le coup d'envoi sera donné, l'allocution du président de la République débutera. Emmanuel Macron devrait faire plusieurs annonces fortes sur le plan sanitaire pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. "Il y a des inquiétudes mais pour l'instant, on se concentre sur le match", répond la présidente du Bourges Basket. Selon nos confrères de l'Équipe, les compétitions officielles ne devraient pas être stoppées même en cas de nouveau confinement. "On a une réunion en urgence jeudi après-midi, on en saura plus avec la Fédération française de basket", indique Agnès Saint-Ges.

Sur le plan économique, le milieu sportif souffre énormément de cette crise. "Pour le Bourges Basket, on oscille entre 360 000 et 380 000 euros de pertes à ce jour. L'impact est important et on sait que plus la jauge va diminuer, plus la billetterie sera occultée. Notre système économique ne peut pas être viable sur du long terme", prévient la présidente du club berruyer. "On a des sponsors qui rencontrent les mêmes difficultés que nous", conclut-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess