Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Très Haut Débit : le plan de la région Auvergne-Rhône-Alpes en avance par rapport à ses objectifs

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Laurent Wauquiez, en visite à Clermont-Ferrand, a annoncé que toute l'Auvergne serait couverte en haut débit d'ici fin 2020. 91% du territoire sera, lui, éligible à la fibre en 2022. Il demande également à l'Etat de maintenir son engagement financier.

Laurent Wauquiez à Clermont-Ferrand ce vendredi
Laurent Wauquiez à Clermont-Ferrand ce vendredi © Radio France - Mickaël Chailloux

L'Auvergne devrait être entièrement couverte en très haut débit à la fin de cette année. C'est cette bonne nouvelle qu'est venu annoncer Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ce vendredi. Dix mois après la signature des "accords de Gannat", la Région et Orange ont affiché, ensemble, une parfaite union sur le sujet du très haut débit. Même si les négociations ont été âpres. "Ca a été un vrai bras de fer, et on les a fait plié" exulte Laurent Wauquiez. 

"Plus vite, plus loin et moins cher" 

Le président de la grande région a donc affirmé que "tout le monde en Auvergne aura accès à Internet" à raison de 30 mégabits/seconde.   Laurent Wauquiez a, ainsi, renégocié la phase 3 du plan, avec un seul credo ; "plus vite, plus loin et moins cher". Concrètement, "plus vite" signifie que la fin des travaux fibre sera en 2022 au lieu de 2025 prévu initialement. "Plus loin", c'est l'autre annonce que "91% des entreprises et habitants des territoires d’Auvergne auront une couverture en fibre optique, au lieu de 77% initialement". Enfin, "moins cher", c'est un coût négocié avec Orange et un différentiel plus de 130 millions d’euros. 

Jérôme Barré, responsable des marchés de gros chez Orange, a souligné que son entreprise "aimait les objectifs ambitieux". Lui même continue de croire en la fibre, "le réseau du futur" assure-t-il. 

Laurent Wauquiez demande à l'Etat d'agir 

Au total, 166.000 clients sont déjà raccordables et 48.000 clients le sont déjà. Mais pour que la Fibre soit installée partout sur le territoire, la Région a besoin de sous. Or, selon l'aveu même du président, "l'Etat n'assume pas ses engagements". En effet, l’Etat avait prévu de réduire son soutien à 66 millions d’euros avant de rehausser cette enveloppe à 90 millions d’euros, après de dures négociations. Mais "le compte n'y est toujours pas" affirme la Région. 

Autre défi à relever pour l'exécutif régional : le "tout-auvergnat" en ce qui concerne l'installation de la fibre. Laurent Wauquiez veut, dans ce dossier, faire de la "préférence régionale". Mais il manque des outils de formation et des salariés motivés. C'est pourquoi la Région "aide certaines structures comme la CCI du Cantal" explique Juliette Jarry, vice-présidente de la Région en charge du numérique. Je ne pouvais pas me résoudre à une Auvergne à deux vitesses avec des territoires ruraux mal desservis sur le plan numérique. 

"Aujourd’hui, nous sommes donc en train de faire de l’Auvergne le territoire le mieux connecté de France. J’insiste toutefois sur le fait que l’Etat doit être à nos côtés pour la bonne avancée de ce programme", déclare Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Ce n'est pas la seule annonce de Laurent Wauquiez, qui s'est rendu sur le site de MSD-Chibret vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu