Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Trivalny, une entreprise à vocation sociale contrainte de cesser son activité

mardi 30 janvier 2018 à 18:57 Par Isabelle Rose et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Trivalny est chargée du tri des déchets recyclables pour deux intercommunalités du nord de l’Yonne. Mais l'intégration de Villeneuve-sur-Yonne dans l'agglomération sénonaise lui a fait perdre un marché. L'entreprise qui employait des personnes en insertion n'est plus viable.

L'entreprise Trivalny va fermer
L'entreprise Trivalny va fermer © Radio France - Renaud Candelier

Yonne, France

L'entreprise qui emploie des personnes en insertion va cesser son activité le 28 février. Un gâchis social mais aussi pour les finances publiques.  Les trois salariés permanents seront licenciés et les dix autres en insertion verront leur contrat s'arrêter fin avril. Le directeur David Parcineau est amer «C’est un peu brutal comme décision, c’est dommage, un outil industriel et d’insertion va disparaitre sur le territoire du nord de l’Yonne ».

En sept ans, Trivalny a permis à une centaine de personnes de revenir sur le marché de l'emploi

Un échec qui coûte cher aussi aux contribuables car la communauté de communes Yonne Nord a investi un million six cent mille euros dans l'entreprise et même augmenté ses impôts. Mais selon Dominique Bourreau,  président de l'association, il était compliqué d'anticiper la perte du marché du villeneuvien. « L’annonce nous a été faite par écrit au mois d’Octobre. C’est très très court de toute façon l’avenir de Trivalny aurait été plus confortable avec plusieurs mois pour le préparer mais l’issue aurait été la même». Mais certains élus estiment que l'intercommunalité aurait pu éviter une fermeture brutale. Sylvain Nezondet est chargé des déchets pour Yonne Nord : « Peut-être qu’il y a eu des erreurs de faites puisque malheureusement cette fermeture était annoncée depuis deux ans. Il n’y a pas eu d’anticipation regrette l’élu.

Par ailleurs une partie du matériel acheté en 2010 était devenu obsolète, difficile, dans un secteur du recyclage dominé par quelques grands groupes industriels.