Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sept magasins Carrefour devraient fermer en Drôme Ardèche

lundi 4 juin 2018 à 19:05 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Les magasins Carrefour Contact de Livron-sur-Drôme, Privas et Aubenas fermeront dans l'été. Quatre autres seraient sans repreneur. Le groupe a tenu un Comité Central d'Entreprise ce lundi.

Carrefour Contact Marché (image illustration)
Carrefour Contact Marché (image illustration) © Maxppp - PIERRE ROUANET

Le groupe Carrefour a annoncé lors d'un CCE ce lundi que 29 magasins ex-Dia ont trouvé un repreneur sur 272 supérettes menacées. La fermeture de 243 magasins de proximité Carrefour Contact se confirme donc.

Fermeture d'ici le 15 juillet

Le service de presse de Carrefour nous confirmait hier trois fermetures: les Carrefour Contact de Livron-sur-Drôme, Aubenas et Privas. Ils ne comptent pas beaucoup de salariés : entre 5 et 7 chacun. 

Ces trois commerces vont fermer dans le courant de l'été (ce devrait être d'ici le 15 juillet).

Mais d'après un document que nous avons pu consulter ce lundi soir, les petits Carrefour de Bourg-les-Valence (Contact), Valence (Contact Marché), Tournon-sur-Rhône (Contact Marché) et Montélimar Colonnes n'auraient pas non plus d'offre de reprise.

Trois propositions de reclassement chacun

Le service de presse du groupe Carrefour nous explique que la direction des ressources humaines est mobilisée pour reclasser les salariés. Trois propositions sont faites à chacun: deux offres en interne, une en externe. Des offres personnalisées et localisées nous dit-on, avec des formations pour s'adapter au nouveau poste choisi en interne ou au nouveau métier envisagé pour ceux qui quittent le groupe Carrefour.