Économie – Social

Trois magasins de "La halle aux chaussures" vont fermer en Béarn

Par Margaux Stive, France Bleu Béarn jeudi 26 janvier 2017 à 6:00

Les magasins d'Oloron, d'Orthez et du centre de Pau vont fermer
Les magasins d'Oloron, d'Orthez et du centre de Pau vont fermer © Maxppp - Sébastien Jarry

INFO FRANCE BLEU BÉARN - Les magasins de "La halle aux chaussures" du centre de Pau, d'Oloron et d'Orthez vont fermer. Ils sont victimes du plan social lancé par leur propriétaire, le groupe Vivarte.

Trois magasins de l'enseigne "La halle aux chaussures" vont fermer en Béarn. Celui du centre de Pau, d'Oloron et d'Orthez. Ils font parties des 142 boutiques victimes du plan social lancé par leur propriétaire, le groupe Vivarte.

Onze emplois menacés en Béarn

En tout ce sont 11 emplois qui sont sur la sellette: cinq à Orthez, trois à Pau et trois à Oloron. Les salariés ne savent pas encore ce qu'ils vont devenir. S'ils seront envoyés vers d'autres boutique du groupe, ou s'ils vont pointer au chômage. Aucun d'entre eux ne souhaite s'exprimer, la direction a donné des consignes strictes et leur interdit de communiquer.

Des magasins qui pour certains marchent pourtant bien

Arnaud Moujol est responsable du syndicat SUD au sein du groupe Vivarte. Avec les autres syndicats il a rencontré la ministre du travail, Myriam El Khomri, mercredi matin. D'après lui le choix de fermer certaines boutiques plutôt que d'autres n'a rien à voir avec la santé économique des magasins. Par exemple celui d'Oloron marchait bien. Comme les autres il va pourtant fermer d'ici le mois d'août.

" C'est inhumain. Les gens attendent depuis des mois de savoir ce qui va se passer pour eux [...]Ils subissent une manipulation financière [du groupe] - Arnaud Moujol, responsable du syndicat SUD à Vivarte

Arnaud Moujol, du syndicat SUD est indigné par les méthodes de Vivarte

Le groupe Vivarte a aussi annoncé mardi la vente des marques André et Naf Naf, près de 800 emplois seraient supprimés.