Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois ministres au chevet de Lourdes ce lundi

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

La cité mariale vit un été au ralenti avec la crise sanitaire.Tous les grands pèlerinages ont été annulés. Plus de la moitié des hôtels sont fermés. Les professionnels du tourisme attendent des annonces fortes à l'occasion de cette visite ministérielle

Les rues de Lourdes anormalement vides à l'approche du 15 août
Les rues de Lourdes anormalement vides à l'approche du 15 août © Radio France - Yannick DAMONT

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, va rencontrer ce lundi 10 août les professionnels du tourisme lourdais. Il sera accompagné d'Alain Griset ministre délégué en charge des Petites et Moyennes Entreprises et de Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat chargé du tourisme.

Un été particulièrement calme en l'absence des grands pèlerinages et des groupes venus de l'étranger

Pour ce 15 août qui attire habituellement 25.000 personnes dans la cité mariale, il ne pourra pas y avoir plus de 5.000 personnes sur le domaine du Sanctuaire et autant à la basilique pour respecter les contraintes sanitaires. Le sanctuaire prévoit déjà pour cette année huit millions d'euros de pertes à cause du coronavirus. "2020 est une année blanche, indique Mgr Xavier Darode, et 2021 certainement, ne sera pas une année normale."

Pas de grands groupes et pas de malades devant la grotte
Pas de grands groupes et pas de malades devant la grotte © Radio France - Yannick DAMONT

Plus de la moitié des hôtels sont fermés selon l'office du tourisme : 77 sur les 137 que compte la deuxième ville hôtelière de France. "En temps normal, Lourdes réalise 2,6 millions de nuitées par an, cette année, il ne devrait pas y en avoir plus de 150.000" avertit Christian Gélis le président de l'UMIH 65. Quant aux restaurants et cafetiers, ils ont perdu 40 % de leur chiffre d'affaire.

Le président des hôteliers et restaurateurs attend donc des annonces fortes de la part des trois ministres. "Si le plan d'accompagnement financier n'est pas suffisamment énergique, 20% des hébergements lourdais mettront définitivement la clef sous la porte" dit-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess