Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Trois offres de reprises déposées pour WN auprès du tribunal de commerce d’Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

La société, qui a repris le site et une partie des salariés de Whirlpool l’an dernier, est redressement judiciaire. Les repreneurs potentiels avaient jusqu’à vendredi pour se manifester. Ils sont au nombre de trois.

L'entrée du site WN à Amiens
L'entrée du site WN à Amiens © Radio France - Fred Douchet

Amiens, France

Selon nos informations, la meilleure est portée par Ageco Agencement, une entreprise déjà présente sur le site de Whirlpool. Elle reprendrait une quarantaine de salariés qui feraient de la construction métallique à la carte. 

Une autre offre aurait été déposée par un cadre de WN. Son projet prévoirait la reprise de neuf salariés qui poursuivraient un contrat déjà passé par WN avec une société basée en Gironde. Il s’agirait de continuer à fabriquer des pylônes d’ascenseurs pour cette entreprise jusqu’à la fin de l’année. Puis de basculer ensuite sur de la conception de remorques et de fours à pizzas.

Une troisième offre pourrait aussi émaner d’Ageco Aménagement. Mais cette fois-ci pour un projet axé sur de la menuiserie avec une quinzaine de salariés dont le coup d’envoi ne serait pas donné avant 2020 ou 2021.

Tout cela représenterait une soixantaine de salariés. Un tiers de l’effectif de WN, qui emploie 180 personnes. L'entreprise a été placée en redressement judiciaire le 6 juin 2019.

Des projets complémentaires pour la revitalisation du site

D’autres projets ont aussi été évoqués pour la revitalisation du site : un producteur de bière sans alcool qui voudrait s’installer sur le site d’ici deux ans. Une entreprise qui produit des alliages à base de cuivre se serait aussi manifestée. Un groupe industriel truc serait également intéressé par quelques Shopping Box. La dernière hypothèse évoquée par les salariés est cette de l’installation d’une plateforme logistique par le groupe cosmétique L’Oréal.

Une nouvelle manifestation des salariés de WN dans le centre d'Amiens

Les salariés de WN ont prévu de manifester une nouvelle fois à Amiens le 26 juillet, le jour de la décision du tribunal de commerce sur les offres de reprise. Le rassemblement devrait partir du Cirque, faire une halte devant la Shopping box de la place René Goblet le « symbole de la reprise avortée de de Nicolas Decayeux », selon certains salariés. Les manifestants rejoindront ensuite le tribunal de commerce pour assister à l’annonce de la décision.