Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Troisième jour de grève pour les facteurs de Vertou et de La-Haye-Fouassière

mercredi 13 décembre 2017 à 3:09 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Les facteurs de Vertou et de La-Haye-Fouassière ont décidé de reconduire leur grève contre la réorganisation profonde de leur journée de travail décidée par la direction de la Poste. C'est le troisième jour ce mercredi, en plein de rush pour la distribution des colis avant Noël.

Pascal Frémont de Sud PTT entouré des facteurs de Vertou et de La-Haye-Fouassière
Pascal Frémont de Sud PTT entouré des facteurs de Vertou et de La-Haye-Fouassière © Radio France - Marion Fersing

Vertou, France

La grève est reconduite à la Poste de Vertou et de La-Haye-Fouassière. C'est la troisième journée ce mercredi, en plein rush des distributions de colis pour Noël. Les facteurs des deux centres distribuent actuellement de 70 à 80 colis par tournée. 

Les deux centres sont concernés par une réorganisation profonde du tri et de la distribution du courrier. À partir de mars prochain, toute la partie tri se ferait à Vertou, guidée par ordinateur. Les facteurs feraient ensuite deux distributions par jour en commençant un peu plus tard qu'actuellement. Et ça, ils n'en veulent pas.

En fonction de la rue, l'ordinateur leur dira dans quel bac de tournée mettre le courrier

Le tri, c'est leur organisation, leur savoir-faire. Essentiel pour Magali qui est factrice à La-Haye-Fouassière : "on sait où on va, quel client a du courrier, les changements d'adresse... On maîtrise tout ça. Tandis que si c'est préparé par des gens qui ne connaissent pas nos tournées, ben ils ne savent pas tout ça !" Surtout que ceux qui feront ça, à Vertou, seront guidés par un ordinateur avec un casque vissé sur les oreilles explique Pascal Frémont de Sud PTT : "l'idée de la Poste, c'est de faire comme les géants du commerce en ligne, comme Amazon, ou de faire comme Lidl. Donc que ce soit des personnes guidées par ordinateur via un casque à oreillettes qui trient le courrier. En fonction du nom de la rue, la machine leur dira dans quel bac de tournée mettre le courrier. Ce sera quelque chose de très robotisé". Ensuite, le facteur n'aura plus qu'à attraper sa sacoche et à filer distribuer le courrier continue d'expliquer le syndicaliste. "Mais sans savoir ce qu'il y a dedans et donc sans pouvoir s'adapter comme c'est le cas jusqu'à présent", s'énerve Monique. "On connait les gens. On sait quand ils sont chez eux. Et si on a un colis à leur livrer le mardi et qu'on sait qu'ils ne sont pas là mais qu'ils sont là le mercredi, plutôt que de leur laisser un avis de passage, on revient avec le colis le mercredi". Ça, elle ne sait pas si elle pourra le faire avec la nouvelle organisation.

Une tournée le matin puis une l'après-midi

L'autre problème pour les grévistes, c'est qu'ils auront deux tournées à faire par jour : une le matin, une l'après-midi, en revenant chercher le courrier au centre de tri entre les deux. Épuisant pour Magali et pour Monique : "quand on descend des centaines de fois de voiture en quatre heures, on en a déjà plein les bottes à la fin de la journée !". Et donc, à partir de mars, ça devrait être le double. Mais les facteurs comptent bien résister : "ça ne passera pas comme une lettre à la Poste !", glisse Magali dans un rire amer.

La direction de la Poste reste ferme, pour l'instant, face aux grévistes. Elle leur assure que cette évolution du travail est absolument nécessaire.