Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : La fermeture de l'usine Tupperware de Joué-les-Tours

Tupperware à Joué-les-Tours : les négociations sur le plan de sauvegarde de l'emploi repartent à zéro !

mercredi 22 novembre 2017 à 5:32 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Les discussions sur le plan de sauvegarde de l'emploi repartent à zéro à Tupperware Joué les Tours ! Les deux premières réunions du PSE - Plan de Sauvegarde de l'Emploi - entre les élus du personnel et la direction de Tupperware ont été invalidées par la Direction régionale du Travail.

Chez Tupperware à Joué-lesTours, les négociations repartent à zéro pour le PSE
Chez Tupperware à Joué-lesTours, les négociations repartent à zéro pour le PSE © Maxppp - Bruno Levesque

37300 Joué-lès-Tours, France

Deux des élus du personnel n'avaient pas été convoqués par la direction lors des 2 premières réunions de négociations.

Dans ce dossier Tupperware, depuis le début, il se passe plus de choses avec les syndicats extérieurs à l'entreprise qu'avec les représentants syndicaux en interne - l'élu CGT a même été désavoué par son syndicat.

On se souvient que c'est Force Ouvrière qui il y a plusieurs mois déjà alerté sur le risque de fermeture de l'usine de Joué-les-Tours, maintenant c'est la CFDT qui se rend au ministère du travail pour obtenir un vrai plan de reclassement et de reprise du site et non pas du rêve à bon marché comme le proposerait Tupperware selon la CFDT.

Le ministère a acté la création d'un comité de suivi à la demande des syndicats sur ces 2 volets du PSE : reclassement et reprise.

Même si la CFDT énergie-chimie ne se fait aucune illusion sur la survie de Tupperware à Joué-les-Tours, elle souligne toutefois que la plasturgie est un secteur qui embauche mais manque de main d'oeuvre. Le syndicat veut y voir une vraie opportunité pour les 235 salariés tourangeaux

La prochaine réunion du PSE entre les représentants du personnel et la direction aura lieu jeudi 23 novembre en présence du nouveau DRH spécialement recruté sur le dossier de Joué-les-Tours.