Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : La fermeture de l'usine Tupperware de Joué-les-Tours

"Tupperware n'avait pas d'autre choix que de fermer l'usine" selon Philippe Briand

vendredi 19 janvier 2018 à 16:51 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

A l'occasion des vœux de Tours-Métropole, le président Philippe Briand est revenu sur la fermeture de l'usine Tupperware de Joué-les-Tours. Il estime que la société, au regard de ces résultats annuels, n'avait pas le choix de fermer le site.

Philippe Briand a évoqué le dossier Tupperware lors des vœux de la Métropole
Philippe Briand a évoqué le dossier Tupperware lors des vœux de la Métropole © Maxppp - François Lafite/Wostock Press

A l'occasion des vœux de Tours-Métropole au Temps Machine à Joué-les-Tours, Philippe Briand est donc revenu sur la fermeture de l'usine Tupperware de Joué-les-Tours; fermeture qui sera définitive le 28 février. Pour le président de Tours-Métropole, il faut se méfier des  politique qui parlent de la vie des entreprises. _Tupperware est une entreprise qui a perdu 45% de son chiffre d'affaires en 2 ans_.  Est-ce qu'il faut qu'elle réagisse pour aujourd'hui ou est-ce qu'il faut qu'elle prévoit demain ? On a connu des entreprises comme Kodak, avec le téléphone numérique, ils ont perdu 88% de leur activité en moins d'un an. 

Je connais pas une entreprise qui ferme de bon cœur. Donc il fallait que ce soit bien fait. 

Mais selon Antonio Constantino, délégué CGT chez Tupperware à Joué-les-Tours, Philippe Briand confond deux choses. Les 45% de baisse, ce sont les 45% de surcapacité de l'usine jocondienne, et non une baisse de 45% du chiffre d'affaires mondial. En 2016, Tupperware a réalisé 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires, et surtout un résultat net de 224 millions de dollars. Pour 2017, les données estimées parlent d'un résultat net de 138 millions de dollars. Et pour 2018, Tupperware table sur un résultat net de 266 millions. 

Par ailleurs, concernant l'arrivée d'une ou de plusieurs entreprises sur le site de Tupperware, Philippe Briand affirme que le maire de Joué-les-Tours fera des annonces dans les prochains jours.