Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Uber Eats à La Baule : "Il doit faire travailler les entreprises locales" pour Franck Louvrier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan
La Baule, France

Après s'être installé à Nantes et à Saint-Nazaire, l’application de livraison de repas à domicile, Uber Eats, débarque dans une troisième ville de Loire-Atlantique, à La Baule, ce vendredi. "C'est une nouvelle offre intéressante pour les commerçants baulois", réagit le maire Franck Louvrier.

Uber Eats
Uber Eats © Maxppp - Sebastien JARRY

Après Nantes et Saint-Nazaire, Uber Eats, l’application de livraison de repas à domicile, débarque à La Baule-Escoublac, en Loire-Atlantique. A partir de ce vendredi, il sera possible de se faire livrer des repas à la maison depuis huit restaurants de La Baule et de Guérande. Le maire LR de la commune, Franck Louvrier, se satisfait de l'arrivée du géant américain mais il émet une condition, non négociable : "Il y a d'autres services qui sont en train de s'installer et il faut qu'ils puissent avoir leur place."  

Un test pendant la période estivale 

"C'est une nouvelle offre intéressante pour les commerçants baulois, estime le maire de la Ville, Franck Louvrier. Pendant le confinement, les gens ont pris l'habitude de se faire livrer chez eux et à partir de là, cette nouvelle offre est intéressante car elle répond à une demande qui s'est installée depuis le 11 mars". 

Dans la station balnéaire, Uber Eats ne sera pas en situation de monopole. Il devra en effet composer avec la concurrence sur le marché de la livraison de repas à domicile de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes-Saint-Nazaire qui s'apprête, elle aussi, à livrer des plats et des marchandises chez les Baulois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess