Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Uber Eats veut poursuivre son développement, huit mois après son arrivée au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Arrivé en mai 2018 au Mans, la plateforme de livraison de repas Uber Eats veut continuer à s'étendre et augmenter sa part de marché face à la concurrence.

Au Mans, le nombre de commandes n'a cessé de grimper depuis l'arrivée d'Uber Eats en mai 2018 (photo d'illustration)
Au Mans, le nombre de commandes n'a cessé de grimper depuis l'arrivée d'Uber Eats en mai 2018 (photo d'illustration) - Uber Eats

Le Mans, France

Huit mois après son arrivée au Mans, Uber Eats s'est déjà bien développé : livrant les repas à domicile de 20 restaurants partenaires au démarrage, ces derniers sont désormais une cinquantaine à utiliser l'application. "De plus en plus de restaurateurs manceaux demandent à collaborer avec l'application, et on s'attend à une tendance similaire en début d'année 2019", indique Julien Proust, responsable des opérations pour le groupe dans l'Ouest de la France. 

Plusieurs milliers de repas sont déjà livrés chaque semaine au Mans. "La demande des consommateurs du Mans a été exponentielle depuis le lancement, avec un peu moins de commande pendant l'été dû aux vacances, précise Julien Proust. Depuis septembre en revanche, on a eu une forte augmentation des commandes".

Pour répondre à la demande, le nombre de coursiers, rémunérés à la course, a donc doublé. Uber Eats prévoit de mettre en place "des initiatives dans les prochaines semaines" pour en attirer d'autres afin de répondre à la hausse du nombre de commandes.

Investissement et livraison 24h/24 au Mans

Uber Eats est la troisième plateforme de livraison de repas à domicile à s'être implantée au Mans, après Deliveroo et Food In. La concurrence est donc rude, et certains restaurateurs se plaignent ces derniers mois des taux de commissions légèrement plus élevés chez Uber eats. Mais "ça n'a pas été compliqué", assure Julien Proust : selon lui, la commission de 30% se justifie par les frais de livraison. "La présence des concurrents a aussi facilité notre implantation car la population connaissait déjà le concept", ajoute-t-il.

Pour 2019, les perspectives de développement sont larges : "on compte investir au Mans pour collaborer avec plus de restaurateurs, indique Julien Proust. On va donc avoir une équipe commerciale présente sur place en janvier pour présenter l'application". Il s'agit aussi d'étendre la couverture géographique de l'application,pour permettre des livraisons de repas dans les quartiers excentrés, au-delà du centre-ville du Mans. 

"On veut également élargir les horaires de notre service au Mans, précise Julien Proust. _On est déjà présent 24 heures sur 24 à Paris, c'est le cas depuis quelques semaines à Tours... Ça viendra certainement au Mans au cours de l'année 2019_".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu